2 min de lecture Air France

Grève des pilotes : le gouvernement et Air France se contredisent sur Transavia Europe

Contrairement à ce qu'a déclaré Alain Vidalies ce mercredi matin, un porte-parole d'Air France a fait savoir qu'il était prématuré de dire que le projet d'expansion en Europe de Transavia avait été abandonné.

La filiale low-cost Transavia était au coeur des contestations des pilotes d'Air France (illustration).
La filiale low-cost Transavia était au coeur des contestations des pilotes d'Air France (illustration). Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Imbroglio entre Air France et le gouvernement. Un porte-parole de la compagnie a déclaré ce mercredi 24 septembre 2014 qu'il était prématuré de dire que le projet d'expansion en Europe de la filiale low-cost Transavia avait été abandonné, contrairement à ce que venait d'affirmer le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies.

"Aucun changement dans les négociations ne permet d'affirmer que ce projet est retiré. La proposition reste de suspendre ce projet (Transavia europe, filiale à bas coûts) et d'ouvrir une large concertation, un large dialogue avec les partenaires sociaux d'ici à la fin de l'annéecomme avancé par la direction lundi", a déclaré ce porte-parole.

Le projet retiré seulement si le dialogue échoue

"Si ce dialogue, comme l'ont répété a de nombreuses reprises Alexandre de Juniac et Frédéric Gagey ne devait pas aboutir, le projet serait alors retiré. Mais il est prématuré d'annoncer aujourd'hui que ce projet est d'ores et déjà retiré", a-t-il ajouté.

Le patron d'Air France Frédéric Gagey a ensuite précisé à Europe 1 qu'avait été seulement été "retirée" "l'idée de créer maintenant ces filiales". "On a compris qu'il fallait rééexpliquer le projet et surtout discuter avec les partenaires sociaux pour trouver les conditions qui permettraient de reprendre", a-t-il ajouté. 

À lire aussi
Des avions du groupe Air France-KLM (illustration) Air France
Les actualités de 18h - Air France: un plan de départs volontaires pour 465 postes

Vidalies est allé un peu vite en besogne

Quelques minutes plus tôt, le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies avait fait sensation en déclarant sur RMC que le projet Transavia Europe est abandonné par la direction" d'Air France", précisant que "le projet n'est pas suspendu pour trois mois, il est retiré"

Le secrétaire d'État avait ajouté qu'"il n'y a plus aucune raison pour que la grève continue", soulignant que le mouvement social coûtait "15 millions d'euros par jour" à Air FranceLes pilotes de la compagnie aérienne entament mercredi leur dixième jour de grève. Ils égalent du même coup leur record du plus long mouvement social à Air France, vieux de 16 ans (1998).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air France Grève Transavia
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774470244
Grève des pilotes : le gouvernement et Air France se contredisent sur Transavia Europe
Grève des pilotes : le gouvernement et Air France se contredisent sur Transavia Europe
Contrairement à ce qu'a déclaré Alain Vidalies ce mercredi matin, un porte-parole d'Air France a fait savoir qu'il était prématuré de dire que le projet d'expansion en Europe de Transavia avait été abandonné.
https://www.rtl.fr/actu/conso/retrait-du-projet-transavia-europe-le-porte-parole-d-air-france-contredit-le-gouvernement-7774470244
2014-09-24 08:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/K4Y3iHsLv6L5YBxo0EfU7w/330v220-2/online/image/2014/0924/7774469844_la-filiale-low-cost-transavia-etait-au-coeur-des-contestations-des-pilotes-d-air-france-illustration.jpg