2 min de lecture Consommation

Répression des fraudes : plus de 111.000 anomalies constatées en 2014

REPLAY - Faux miel, faux avis sur internet, détecteurs de fumée défectueux... Les manquements à la réglementation dressés par la Répression des fraudes ont encore été légion l'an dernier.

>
Répression des fraudes : plus de 111.000 anomalies constatées en 2014 Crédit Image : AFP / Archives, Joël Saget | Crédit Média : Armelle Levy | Durée : | Date :
Armelle Levy
Armelle Levy Journaliste RTL

En 2014, plus de 111.200 manquements à la réglementation ont été constatés, selon le tout dernier rapport annuel de la Répression des fraudes, présenté ce mercredi 11 février par la secrétaire d'État au Commerce et à la Consommation, Carole Delga. Pas moins de 10.900 procès-verbaux ont été dressés.

Depuis deux ans, 110.000 détecteurs de fumée (bientôt obligatoires) défectueux ont été retirés du marché. Les services de la Répression des fraudes ont également détruit des produits cosmétiques qui contenaient du mercure.

Tromperie sur la marchandise

Plus de 800 jouets ont, par ailleurs, attiré l'attention des contrôleurs. Après analyse, 291 d'entre eux ont été jugés non conformes. Les jouets dangereux, qui présentaient un risque d'étouffement ou trop inflammables, ont été purement et simplement détruits, pour garantir la sécurité des enfants.

Du côté de l'alimentaire, 30.000 bouteilles de vin rosé importé de Chine ont été retirées du marché. Elles étaient présentées comme un "produit de France" et comportaient des traces de pesticide.

À lire aussi
Courses : quelles précautions prendre en pleine épidémie ? Nous Voilà Bien
Courses : quelles précautions prendre en pleine épidémie ?

Les contrôleurs ont trouvé des huiles d'olive trompeuses (elles portaient la mention "vierge extra" alors qu'elles ne l'étaient pas) ou de faux miels qui n'étaient qu'un agglomérat de sucre caramélisé.

Le commerce en ligne n'est pas en reste. Sont ainsi ciblés les frais supplémentaires et les cases pré-cochées quand on réserve son billet d'avion sur internet. C'est trompeur pour le consommateur. Également pointés du doigt : des prix affichés pour les hôtels différents de ceux réellement pratiqués.

Dans le collimateur, il y a aussi les faux avis de consommateurs, mensongers, avec des ventes de faux fans sur les réseaux sociaux. Citons aussi les arnaques aux numéros surtaxés et la commercialisation des données personnelles contenues dans les fichiers clients.

Transports douteux de denrées

Plus choquant, le rapport pointe cette pratique, extrêmement choquante, qui concerne les transports de denrées alimentaires.

Certains camions-bennes ou camions-citernes ont transporté, alternativement, des produits destinés à l'alimentation humaine, puis des produits destinés à l'alimentation animale, et enfin des produits dangereux ou toxiques. Cela est strictement interdit, pour éviter les contaminations.

Certains transporteurs ont même délibérément trompé leurs clients en leur fournissant de "faux-certificats de lavage". Les services français ont transmis cinq procès-verbaux au procureur de la République. La Commission européenne a décidé de saisir de cette question.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Fraude
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants