1 min de lecture Rentrée scolaire

Rentrée scolaire : les fournitures sont un peu moins chères qu'en 2015

INFOGRAPHIE - On note cependant une hausse des prix pour les fournitures papetières et les articles de sport.

Le rayon "fournitures scolaires" d'un grand magasin (Illustration)
Le rayon "fournitures scolaires" d'un grand magasin (Illustration)
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
Journaliste

Bonne nouvelle : pour la rentrée 2016, les Français ne verront pas le prix des fournitures augmenter. Selon le baromètre annuel publié par l'association Familles de France et réalisé en juillet dans 260 magasins de France, le montant moyen des dépenses pour un panier de 45 articles pour un élève qui entre en sixième s'élève à 190,24 euros, soit 0,1% de moins que pour la rentrée précédente. L'année dernière, le prix des fournitures scolaires avait progressé de 0,7%, après des augmentations de 2,17% en 2014 et de 1,4% en 2013.

La raison qui explique cette légère baisse globale : le recul des tarifs des fournitures non papetières et notamment des produits utilisant du plastique (règles, protège-cahiers, rapporteurs,...), directement lié à la baisse des cours du pétrole depuis plusieurs mois.

Hausse des prix pour les fournitures papetières et les articles de sport

Du côté des autres produits de la rentrée cependant, Familles de France constate une hausse des prix : 2,5% d'augmentation par rapport à 2015 pour les fournitures papetières (feuilles, cahiers, agendas,...) et 3,7% pour les vêtements et articles de sport. Selon Patrick Chrétien, le président de l'association, l'augmentation des produits papetiers est "un peu étonnante, dans la mesure où le prix de la pâte à papier est resté relativement stable". Une hausse qu'il impute au fait que le papier est acheté en dollars et que l'euro s'est déprécié au cours des derniers mois.

Le panier moyen pour les fournitures varie également sensiblement en fonction du type de magasin. Le moins onéreux reste l'achat en hypermarché, où s'équiper revient en moyenne à 175,84 euros (-0,1% par rapport à 2016), devant les supermarchés (196,72 euros, -2,6%) et les magasins spécialisés (212,28 euros, +2,9%).

Les fournitures scolaires ne représentent en outre qu'une petite partie des dépenses de rentrée, à laquelle il faut souvent ajouter les frais de transports, la cantine ainsi que le renouvellement de la garde-robe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rentrée scolaire Consommation Enfants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants