1 min de lecture SFR

Rachat de SFR : "Le marché des télécoms à trois opérateurs a été un désastre" dit CLCV

INVITÉS RTL - Le retour à un marché à trois opérateur effraie l'association CLCV qui craint une hausse des prix pour le consommateur.

Le logo SFR devant une boutique de Lille (archives)
Le logo SFR devant une boutique de Lille (archives) Crédit : PHILIPPE HUGUEN/AFP
Christelle Rebière
Christelle Rebière et Vincent Parizot

La possibilité d'un rachat de SFR pour Bouygues Telecom fait planer la menace d'une hausse des prix pour le consommateur. En novembre 2005, les opérateurs Orange, SFR et Bouygues avaient été lourdement condamnés pour entente sur les prix.

"Les prix étaient plus élevés que dans les autres pays européens", rappelle François Carlier, délégué général de CLCV.
 
"Ces opérateurs faisaient beaucoup de profit. Il n’y a pas eu de créations d’emplois dans les télécoms pendant les années 2000 et pas d’investissements dans la Recherche et Développement. La France n’a pas eu de star dans l’internet, parce que les entreprises faisaient beaucoup de profit dans la téléphonie mobile", explique-t-il. 

Un marché à trois opérateurs anticoncurrentiel

L'association de consommateur CLCV qualifie de "désastreuse", la situation dans laquelle était le marché à trois opérateurs. "C’est d’ailleurs pour cela que le gouvernement a créé une quatrième licence attribuée à Free. Cela a permis non pas de faire chuter les prix, mais plutôt, qu’ils soient ramenés dans les standards internationaux", argumente le délégué général de l'association. 
 
Mais pour Stéphane Dubreuil, consultant spécialisé dans les télécoms, "aujourd’hui, on a les offres les moins chers du monde sur le mobile et l’internet, derrière la Corée. Il n’y a pas de nombres magiques pour le marché. Il suffit de mettre des garde-fous et les prix ne remonteront pas. Même s'il n'y a que deux opérateurs sur le marché, Free continuera d'innover et de proposer une baisse des prix", ajoute-t-il. 

Free restera-t-il un challenger sur les prix ?

À lire aussi
Une boutique SFR à Mantes-la-Jolie (illustration). consommation
RED by SFR : des clients surfacturés pour des appels qu’ils n’ont jamais passés

Mais pour François Carlier, délégué général de la CLCV, Free dispose d’une rente avec l'offre triple play internet, télévision et téléphone fixe. Cela qui lui permet d’être agressif sur le mobile. Le rêve de Free est peut-être un jour de ne plus être agressif et de faire un taux de marge élevé", conclut-il.

>
Rachat de SFR : "Le marché des télécoms à trois opérateurs a été un désastre" dit CLCV Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : Christelle Rebière et Vincent Parisot | Date :
>
La réaction de Maxime Lombardini, directeur général d'Iliad Crédit Média : Sophie Jousselin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
SFR Bouygues telecom Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770322742
Rachat de SFR : "Le marché des télécoms à trois opérateurs a été un désastre" dit CLCV
Rachat de SFR : "Le marché des télécoms à trois opérateurs a été un désastre" dit CLCV
INVITÉS RTL - Le retour à un marché à trois opérateur effraie l'association CLCV qui craint une hausse des prix pour le consommateur.
https://www.rtl.fr/actu/conso/rachat-de-sfr-le-marche-des-telecoms-a-trois-operateurs-a-ete-un-desastre-dit-clcv-7770322742
2014-03-10 22:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pA5NZAqzF-1zp0bTC08qCQ/330v220-2/online/image/2013/1017/7765709092_le-logo-sfr-devant-une-boutique-de-lille-archives.jpg