4 min de lecture SFR

Rachat de Bouygues Telecom par SFR : Patrick Drahi, l'homme d'affaires qui agace le gouvernement

PORTRAIT - Après avoir jeté son dévolu sur SFR, Patrick Drahi s'attaque à Bouygues Telecom. Cet expert des télécoms est devenu un acteur majeur de la téléphonie mobile.

Patrick Drahi, patron de SFR souhaite racheter Bouygues Telecom
Patrick Drahi, patron de SFR souhaite racheter Bouygues Telecom Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Le redoutable homme d'affaires Patrick Drahi fait à nouveau parler de lui. Après avoir réussi à entrer en négociation exclusives pour racheter SFR, contre l’avis d’Arnaud Montebourg à l'époque ministre du Redressement productif, le patron de Numéricable fait aujourd'hui une offre pour racheter Bouygues Telecom "d'un peu plus de dix milliards d'euros", affirme Le Journal du dimanche. 

Selon le journal, SFR reprendrait la totalité des 11 millions de clients en téléphonie mobile de Bouygues Telecom. Un accord a été trouvé avec Free "pour éviter des obstacles en matière de concurrence" : le groupe rival de Xavier Niel "reprendra une partie des fréquences, des antennes et des boutiques de Bouygues". En rachetant Bouygues Telecom, SFR deviendrait le premier opérateur mobile français avec la moitié du marché et le deuxième pour l'accès à internet derrière Orange. 

Le businessman des télécoms

À 51 ans, Patrick Drahi semble en vouloir toujours plus. L'homme d'affaires est à la tête d'un empire des médias et des télécommunications qui compte les journaux L'Express et Libération. En mars 2014, il s'était emparé de SFR à l'issue d'une longue bataille avec Bouygues Telecom, en rachetant l'opérateur à Vivendi pour 13,36 milliards d'euros. Avec ses 18,6 milliards d’euros de fortune personnelle, l’homme d’affaires franco-israélien est la 3e fortune de France et la 57e au monde, selon le classement Forbes de 2015, juste après Liliane Bettencourt et Bernard Arnault, patron de LVMH.

À lire aussi
Une boutique SFR à Mantes-la-Jolie (illustration). consommation
RED by SFR : des clients surfacturés pour des appels qu’ils n’ont jamais passés

Patrick Drahi incarne la notion de "self-made man". Il n’est pas issu d’une lignée d’entrepreneurs comme Martin Bouygues ou encore Xavier Niel. À ses débuts, il est passé par Philips, où il a travaillé en tant qu’ingénieur sur les récepteurs satellitaires. Très vite, il décide de se lancer à son compte et crée un câblo-opérateur à Cavaillon dans le Vaucluse. 
Devenu un spécialiste de la consolidation de câbles en France, il ne s’est pas arrêté là et a construit un empire au Portugal, au Benelux mais aussi en Afrique de l’Est. Le businessman de 50 ans rachète ainsi la filiale d’Orange en République dominicaine pour 1,1 milliard d’euros. Il possède aussi 76% de l’opérateur Outremer Télécom aux Antilles. Parallèlement, Patrick Drahi s’est lancé dans les médias en ayant des participations dans des chaînes thématiques comme Vivolta ou encore Ma chaîne sport.

En conflit avec le gouvernement

Cet insatiable homme d'affaires doit faire face à Emmanuel Macron, le ministre de l'Économie qui s'est déclaré contre le rachat de Bouygues Telecom par SFR : "La consolidation n'est pas aujourd'hui souhaitable pour le secteur. L'emploi, l'investissement et le meilleur service aux consommateurs sont les priorités. Or les conséquences d'une consolidation sont à ces égards négatives, comme l'ont prouvé les cas récents en Europe. Le temps n'est pas à des rapprochements opportunistes auxquels plusieurs peuvent trouver un intérêt qui ne retrouve pas ici l'intérêt général", 
Ce n'est pas la première fois, que Patrick Drahi se heurte au gouvernement. Après son arrivée dans le domaine des télécoms, il est passé sous le feu des projecteurs. Sa fortune controversée et le fait que son entreprise soit immatriculée au Luxembourg avaient fait réagir les ministres Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin, au moment du rachat de SFR.
 
Actuellement installé à Genève, le milliardaire fait aussi parler de lui pour son statut fiscal. L'ancien ministre du Redressement productif avait affiché son choix dans le rachat de SFR pour Bouygues : "Nous avons affaire à un dirigeant [...] propriétaire du câble dans de nombreux pays européens, mais qui a une holding au Luxembourg, il est propriétaire de ses actions à Guernesey, la société est cotée à Amsterdam et il est résident suisse. Donc, il va falloir qu'il fasse preuve de patriotisme fiscal et qu'il rapatrie un peu tout ça en France". De son côté Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Économie numérique, avait demandé au patron de Numericable de rapatrier "sa résidence fiscale en France" et de "gérer ses affaires depuis Paris".

Aucune intention de rentrer en France

Message bien reçu par Patrick Drahi, qui avait pourtant décidé de n’en faire qu’à sa tête. "Ce qui est important, c'est que je vais passer beaucoup de temps à Paris, représenter l'entreprise, passer le temps nécessaire pour animer les équipes. Je serai à Paris le temps nécessaire, je ne vais pas investir tous ces milliards sans y veiller personnellement", avait-il souligné Patrick Drahi, en mars 2014.

Patrick Drahi avouait n'avoir aucune intention de rentrer en France. "Je n'ai pas prévu de faire rentrer ma famille en France", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Et d'ajouter ensuite : "Je vais déjà investir trois milliards d'euros en France, c'est un rapatriement massif, si tous les investisseurs qui investissent en France rapatrient leurs capitaux, je fais pareil qu'eux demain".

La rédaction vous recommande




 
 
 
 
 

Lire la suite
SFR Bouygues telecom Téléphonie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778822996
Rachat de Bouygues Telecom par SFR : Patrick Drahi, l'homme d'affaires qui agace le gouvernement
Rachat de Bouygues Telecom par SFR : Patrick Drahi, l'homme d'affaires qui agace le gouvernement
PORTRAIT - Après avoir jeté son dévolu sur SFR, Patrick Drahi s'attaque à Bouygues Telecom. Cet expert des télécoms est devenu un acteur majeur de la téléphonie mobile.
https://www.rtl.fr/actu/conso/rachat-de-bouygues-telecom-par-sfr-patrick-drahi-l-homme-d-affaires-qui-donne-du-fil-a-retordre-au-gouvernement-7778822996
2015-06-21 16:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/e7C_vDDmxuNCj-juV-Sxqg/330v220-2/online/image/2015/0621/7778823268_patrick-drahi-patron-de-sfr-souhaite-racheter-bouygues-telecom.jpg