1 min de lecture Orange

Rachat de Bouygues par Orange : "L'histoire n'est pas finie", estime un expert des télécoms

REPLAY / INVITÉ RTL - Dominique Roux, ancien membre de l'autorité de régulation des télécommunications revient sur l'abandon des négociations entre Bouygues Telecom et Orange.

micro générique L'invité RTL du week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Rachat de Bouygues Telecom : "L'histoire n'est pas finie", explique un spécialiste Crédit Image : AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et James Abbott

Malgré trois mois de négociations, les points de divergence entre Orange et Bouygues étaient au final encore trop nombreux pour finaliser un rachat. Dominique Roux, ancien membre de l'autorité de régulation des télécommunications estime que c'est "dommage", et assure que c'était "une belle opération". "Aujourd'hui le numérique est quelque chose d’extrêmement important pour l'économie, la compétitivité. On veut du haut débit partout, et pour cela il faut beaucoup d'investissements". Le spécialiste des télécoms en vient à la conclusion que "s'il n'y avait que trois opérateurs au lieu de quatre" ce serait plus simple d'accélérer le développement des infrastructures françaises, en donnant l'exemple de la Chine qui n'a que trois opérateurs pour plus d'un milliard d'habitants.

Le ministère de l'Économie a-t-il mis des bâtons dans les roues de cette fusion ? Dominique Roux ne répond pas directement à la question mais juge que l'affaire est tout de même "très étrange" en rappelant que l'État prend des positions "parfois un peu dures" pour les entreprises dont il est actionnaire.

Cette histoire a commencé avec le tsunami de l'arrivée de Free

Dominique Roux
Partager la citation

Cet échec des négociations va conduire à "encore plus concurrence" entre les opérateurs selon Dominique Roux. "Cette histoire a commencé avec le tsunami de l'arrivée de Free, assure-t-il. Le système a été un peu fragilisé avec l'abaissement des prix de Free pour attirer des clients."

Pour la suite des événements, il estime que les prix vont aller à la baisse pour les consommateurs, "sans aucun doute". Et il pense que l'histoire de cette fusion "n'est pas finie". "D'autant plus que derrière tout cela il y a aussi la bataille de l'audiovisuel. Rien n'est jamais terminé dans ce secteur."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Orange Bouygues telecom Téléphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants