3 min de lecture Maison jardin cuisine détente

Quel objet rapporter lors de vacances en Espagne ?

REPLAY - Découverte de l'Espagne avec ses brocantes et ses fameux oliviers.

Maison Jardin Cuisine Brocante Maison Jardin Cuisine Brocante Laetitia Nallet & Sébastien Demorand & Églantine Éméyé & Thierry Denis
>
Quel objet rapporter lors de vacances en Espagne ? Crédit Image : iStock | Crédit Média : Laetitia Nallet,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé,Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission

Brocante : chiner en Espagne

L'Espagne est d'une incroyable richesse pour le chineur en vacances. Mais quel est l'objet le plus emblématique de nos voisins ibériques ? Sans surprise, c’est l’accessoire phare des danseuses de flamenco qui remporte la palme, et qui de surcroît est aussi fortement apprécié pour affronter les chaleurs estivales : l'éventail, el abanico. Ce dernier a derrière lui une histoire millénaire, puisque déjà à la préhistoire il semblerait que les hommes l’utilisaient pour raviver le feu.

Plus tard, au XVIIIème siècle, ce seront les artisans français, italiens et anglais qui domineront la production et qui en feront un objet d’art. À la Révolution française, la mode change, la coquetterie est tournée en ridicule et l’éventail progressivement délaissé. Sauf par, Valence, en Espagne, qui devient un des plus importants centres de production en Europe, notamment grâce à l’usine la Real Fábrica de Abanicos. L’éventail de pericón, un modèle plus grand d’une soixantaine de centimètres, est adopté sur la scène des théâtres et des ballets flamencos. C’est alors l’âge d’or de l’éventail espagnol. 

Les éventails des XVIIIème et XIXème siècles se négocient de 200 à 600 euros environ mais les plus rares peuvent monter à 2.000 euros. Par exemple, un éventail en ivoire Don Quichotte du XVIIIème siècle d’une longueur de 27 centimètres en bon état est vendu 300 euros. Mais on peut se faire plaisir à moindre coût : au XIXème siècle, un industriel d’Alicante veut faire de l’éventail un produit accessible à tous et fonde, en 1858, à Madrid, la Casa de Diego, encore en activité aujourd’hui dont les éventails les plus récents peuvent se trouver d’occasion de 20 à 50 euros.

À lire aussi
Maison Jardin Cuisine Brocante bricolage
Maison Jardin Cuisine Brocante du 18 février 2018


L’Espagne est également célèbre pour ses céramiques, notamment dans les villes de Tolède, Grenade, Talvera de la Reina et bien sûr Valence où on trouve des cruches, des vases, des jardinières et des carreaux anciens d’influence islamiques de toute beauté. Les Espagnols sont aussi depuis longtemps de grands professionnels de la broderie. La région de la Galice est réputée pour sa dentelle. Mais les anciennes tapisseries, draps et nappes des villes de Ségovie, Carbajales, Largartera, Oropesa et Talavera sont aussi dignes d’intérêt.

Il y a bien sûr les bijoux anciens de Tolède, le cuir de Cordoue, les perles de Majorque sans oublier un autre objet emblématique : les castagnettes qui font partie du patrimoine espagnol depuis 3.000 ans. L’artisanat espagnol est excessivement prolifique et il faut bien plus d’un voyage pour satisfaire l’âme du chineur qui sommeille en vous.

Jardin : les oliviers d'Espagne

En Espagne, on trouve le plus grand jardin d'oliviers du monde qui comporte 300 millions d’arbres. L'olive est la deuxième culture du pays après le blé. Les oliveraies espagnoles traditionnelles sont comme des vergers. Elles sont souvent petites, moins de quatre hectares et très artisanales. D'autres ont la surface d'une forêt : celles des montagnes de Cordoue, sont spectaculaires, plantées en rang, comme des poireaux, sur des collines entières.

Des milliers d’oliviers espagnols ont plus de 1.000 ans. Les plus anciens auraient été plantés à l’époque de l’Empereur Constantin, au début du IVème siècle. Ces oliviers sont des trésors du patrimoine espagnol qui se vendent plusieurs milliers d’euros pour partir à  l’étranger. Heureusement, les plus beaux sont maintenant protégés. 


Ces ventes d’oliviers centenaires ont permis aux oliveraies de financer en partie le renouvellement des plantations : un olivier peut vivre plus de mille ans mais sa vraie période de production est courte. Avec les techniques de cultures anciennes, il donne une petite production de 7 à 35 ans et de belles récoltes entre 35 et 150 ans. 

Après, il est magnifique mais produit moins. Les nouveaux vergers, plus performants, sont parfois plantés très serrés, avec une production importante dès les premières années. Les Espagnols ont donc intérêt à planter de jeunes oliviers.

On peut rapporter d’Espagne, un noyau plutôt qu'un arbre arraché dans une oliveraie. Ce sera plus écologique mais il faut un noyau bien mur et cueilli sur l’arbre : il faut donc attendre l'automne. La germination est irrégulière mais on voit cependant de beaux semis dans de simples jardinières.

On peut bouturer les oliviers, à la moderne, avec des branches d’une cinquantaine de centimètre en été, il faut être bien équipé pour que la bouture ne se déshydrate pas. Sinon, il y a la méthode traditionnelle : les vieilles souches ont des gros rejets qui ont des amorces de racines. On les prend en automne, on les plante dans la foulée. Mieux, de simples branches de 5 à 10 cm de diamètre, piquées en terre en hiver, donnent vite des fruits.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Cuisine Jardin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789828814
Quel objet rapporter lors de vacances en Espagne ?
Quel objet rapporter lors de vacances en Espagne ?
REPLAY - Découverte de l'Espagne avec ses brocantes et ses fameux oliviers.
https://www.rtl.fr/actu/conso/quel-objet-rapporter-lors-de-vacances-en-espagne-7789828814
2017-08-27 14:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OmwwXbA_RNj36hNm27FLZA/330v220-2/online/image/2015/0703/7778988139_comment-chiner-des-eventails.jpg