2 min de lecture Conso pratique

Que faire en cas d'arnaque sur Internet ?

REPLAY - Les offres alléchantes, mais généralement synonymes d'arnaque, se multiplient sur Internet.

Armelle Levy Conso Malin Armelle Levy
>
Que faire en cas d'arnaque sur Internet ? Crédit Image : istock | Crédit Média : Armelle Levy | Durée : | Date : La page de l'émission
Armelle Levy
Armelle Levy Journaliste RTL

Échantillons, produits à l'essai, cadeaux à un euro... De telles offres fleurissent sur le net, mais les pièges sont nombreux. En réalité, ces propositions alléchantes sont généralement des abonnements cachés. Attention aux pièges. Ces offres imbattables font le tour de la toile et envahissent les réseaux sociaux mais en cas de clic sur la bannière, ces fausse bonnes affaires redirigent vers un abonnement à 89 euros/mois. 

Un procédé de plus en plus dénoncé alors que les les réclamations et les plaintes sont de plus en plus nombreuses, selon le Centre Européen des Consommateurs en France, qui met en garde les internaute. 

Des abonnements allant jusqu'à 150 euros

Le procédé est simple. Vous naviguez sur Internet et une publicité sur un site ou sur les réseaux sociaux vous propose de vous envoyer un produit d'essai, un échantillon gratuit ou un cadeau pour un euro : un smartphone, ou un appareil photo numérique. Pour cela, on vous invite à saisir votre adresse e-mail et à accepter les conditions générales avant de devoir renseigner vos coordonnées bancaires à l'étape suivante. Mais en réalité, sans le savoir, vous avez souscrit un abonnement avec des prélèvements mensuels pouvant aller de 70 à 150 €. Voire plus dans le pire des cas.  

Une technique d'entreprises qui se présentent sous différents noms, avec des adresses bien souvent aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Danemark ou aux Pays-Bas. Et quand elles affichent une adresse en Europe, celle-ci est généralement fausse ou correspond à une simple boite aux lettres. 

Comment résilier un abonnement caché

À lire aussi
Avec Stadia, Google fait le pari du jeu vidéo en streaming Connecté
Stadia est disponible : tout savoir sur le service de jeu vidéo en streaming de Google

Une fois le procédé démasqué, il faut commencer par envoyer une lettre recommandée, avec accusé de réception, à la société pour contester la validité de l'abonnement, exiger son annulation, et demander l'annulation de toute nouvelle livraison ainsi que le remboursement des sommes versées. 

Bien entendu, il faudra aussi renvoyer les colis déjà en livrés, à l'exception de l'échantillon que vous pouvez garder, à l'adresse précisée par la société ou mentionnée sur le site Internet.

Autre procédure importante ? Faire opposition à l'abonnement en contactant votre banque. Vous pouvez aussi vérifier auprès de votre banque, si vous pouvez bénéficier de la procédure de "chargeback" afin d'obtenir le remboursement directement par votre banque. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Conso pratique Internet Arnaques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants