2 min de lecture Mondialisation

Quand Airbus s'ubérise

REPLAY / ÉDITO - Le constructeur aéronautique européen s'allie avec le champion du numérique pour louer, non pas des voitures mais des hélicoptères. La preuve que tout tout passera bientôt par le numérique.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Quand Airbus s'ubérise Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
et Loïc Farge

C'est la nouvelle stratégie du patron d'Airbus Tom Enders, qui ne veut pas rater le virage numérique. Il y a quelques mois, il installe son groupe dans la Silicon Valley avec un nouveau centre d'innovation technologique et commercial. C'est ce centre qui s'est allié avec Uber pour proposer des hélicoptères à louer pour le prochain festival du film de Sundance, dans l'Utah. Pourquoi ? Avec la baisse du prix de l'or noir, les exploitants des plateformes pétrolières réduisent leurs va-et-vient au-dessus des mers en hélico. Les clients traditionnels des hélicoptères désertent le marché, et il faut trouver de nouveaux clients. Airbus s'investit donc à fond dans ce projet pilote pour survivre à terme.

Certains se lancent dans ce genre de nouveaux services, mais pas tous. La SNCF a racheté Ouicar. La Poste, Orange et Axa sont précurseurs. Mais regardez les banques. C'est vrai : la Banque populaire a racheté Le pot commun, un site de financement participatif. Mais il faut quand même que le secteur financier se remette sérieusement en question avec toutes les plateformes de crowfunding qui s'installent.

Le numérique est le secteur qui croît le plus au monde, sauf sur en Europe

Bénédicte Tassart
Partager la citation

Aujourd'hui, 4% de l'investissement se collecte par le biais d'Internet. L'univers du capital investissement doit prouver qu'il est meilleur que tous ces jeunes qui débarquent. Pas de Google, pas de Facebook créés sur notre continent, très peu de "licornes" - ces jeunes entreprises non cotées en bourse et qui valent plus de un milliard de dollars. L'Europe est en retard. Le numérique est le secteur qui croît le plus au monde, sauf sur notre continent.

À lire aussi
Jeff Bezos, PDG d'Amazon économie
26 milliardaires plus riches que la moitié de l'humanité : Lenglet nuance

Les sondages prouvent l'angoisse des Français devant cette transformation. Une inquiétude qui est d'ailleurs confirmée par une étude sortie par le Forum de Davos. La quatrième révolution industrielle, celle du digital, pourrait supprimer plus de 5 millions d'emplois dans les quinze principaux pays de la planète. C'est du déjà entendu : l'automatisation entraîne la fin des emplois moins qualifiés. Mais soyons optimiste : le numérique peut créer de l'emploi, à condition qu'on lui en donne le droit, que ces nouveaux travailleurs aient un vrai statut, avec une vraie protection sociale et un vrai droit à la formation.

Le bloc notes

6,9% de croissance en 2015 pour la Chine. Pour nous Français, cela peut paraître beaucoup. Mais pour Pékin, c'est le taux de croissance le plus bas depuis 25 ans.

La note du jour

7/20 au ministère du Budget. Il paraît qu'il allait supprimer des taxes, simplifier tout ça et bien pour 2016. Une taxe a été supprimée, mais cinq ont été créées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondialisation Airbus Uber
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781441603
Quand Airbus s'ubérise
Quand Airbus s'ubérise
REPLAY / ÉDITO - Le constructeur aéronautique européen s'allie avec le champion du numérique pour louer, non pas des voitures mais des hélicoptères. La preuve que tout tout passera bientôt par le numérique.
https://www.rtl.fr/actu/conso/quand-airbus-s-uberise-7781441603
2016-01-19 07:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/alBxmg9vjUj2aTxp_Eflvw/330v220-2/online/image/2014/0625/7772852683_benedicte-tassart.jpg