1 min de lecture Société

Prime aux salariés contre dividendes : une loi "avant l'été"

Le ministre du Travail Xavier Bertrand a annoncé dimanche qu'il pourrait y avoir "avant l'été" une loi créant une prime pour les salariés des entreprises versant des dividendes à leurs actionnaires. Interrogé sur cette mesure annoncée cette semaine par le ministre du Budget François Baroin, Xavier Bertrand a répondu : "Je pense qu'il faut une partie législative pour dire : si les dividendes augmentent, il faut donc une prime pour les salariés". "Je pense qu'elle pourrait être prise avant l'été", a ajouté le ministre, invité du Grand Jury RTL, précisant que "les arbitrages vont avoir lieu dans les jours qui viennent". La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a déclaré lundi qu'elle n'était pas favorable à ce que ce soit assorti d'un montant "obligatoire" pour cette prime.

Xavier Bertrand invité du Grand Jury.
Xavier Bertrand invité du Grand Jury. Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress
Jean-Michel Aphatie et La rédaction numérique de RTL

"Ce que je propose, c'est que le principe soit obligatoire (...) et que les modalités précises soient discutées dans les entreprises", a expliqué Xavier Bertrand sur RTL.

Ce pourrait être "une prime directe" ou "une prime d'intéressement" ou encore une "prime de participation" par exemple, a-t-il dit.

"On peut imaginer des exonérations, fiscales pour l'entreprise et sociales pour les salariés, à hauteur de 1.000 euros", a-t-il encore suggéré.

Cette mesure concernerait "les entreprises dans lesquelles il y a des dividendes qui progressent", a-t-il ajouté, tout en précisant : "On sait pertinemment que celles qui sont principalement concernées sont les grandes entreprises".

Pour "les autres entreprises, il faut que ce soit les salaires qui bougent", a précisé le ministre. "La priorité (...) c'est la question des salaires" dans toutes les entreprises, a-t-il souligné.

Jeudi, François Baroin avait indiqué qu'il était désormais "acté" qu'une loi de finances rectificative en juin comprendrait des mesures pour que "les salariés profitent pleinement et mieux de l'augmentation" de ces bénéfices.

Le Medef comme le CGPME se sont dits hostiles l'idée d'une prime contre dividendes, tandis que les syndicats ont déploré qu'elle ne concerne que les salariés des plus grandes entreprises.

Lire la suite
Société Argent Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants