2 min de lecture Économie

Pouvoir d'achat, fiscalité : le Budget 2018 profitera aux ménages les plus aisés

ÉDITO - Après l'Insee, une évaluation de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) des mesures budgétaires 2018 relance le débat "Emmanuel Macron président des riches ?".

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Pouvoir d'achat, fiscalité : le Budget 2018 profitera aux ménages les plus aisés Crédit Image : AFP / Loïc Venance | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

La première conclusion de l'étude de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) c'est que le premier budget Macron n'aura globalement sur l'année 2018 quasiment aucun impact sur le pouvoir d'achat des ménages. C'est un verdict qui est en contradiction avec celui de Bercy, qui affirmait il y a peu que six foyers français sur dix bénéficieraient cette année de gains de pouvoir d'achat.

Sans plonger dans l'analyse technique, ce résultat est finalement de bon sens. Le Budget 2018 joue, en effet, avec le calendrier. Les revalorisations, comme les prestations sociales ou la suppression de la taxe d'habitation, seront étalées dans le temps. Leur effet est donc dilué. En revanche, les hausses sont effectives depuis le 1er janvier.

La charge pour les classes moyennes

Le gouvernement classe les ménages par tranches de revenu. Le Budget 2018 favorise clairement les deux bouts de l'omelette. D'une part, les 5% des ménages les mieux lotis devraient, grâce à la fiscalité sur les placements financiers et le transfert de l'ISF vers l'impôt sur la fortune immobilière, voir leur pouvoir d'achat augmenter de 1,6%. Soit un gain moyen de 1.730 euros par foyer.

À lire aussi
La prime d'activité dépasse déjà ses objectifs économie
Prime d'activité : tout ce qu'il faut savoir

Le Budget 2018 favorise clairement les deux bouts de l'omelette

Christian Menanteau
Partager la citation

À l'autre bout, les moins favorisés devraient voir le niveau de leurs ressources globalement maintenu.

Reste le très large milieu - le réservoir des cadres, des libéraux, des classes moyennes supérieures - qui supportera (c'est désormais une constante) l'essentiel de la charge.

Rendez-vous fin 2019

Ce panorama peut changer en 2019, et dans le bons sens. Les décisions votées cette année (abattement de la taxe d'habitation, revalorisation des minima sociaux, parité entre hausse de la CSG et suppression de cotisations) joueront à plein. Ces mesures devraient, en vitesse de croisière, redonner du pouvoir d'achat visible aux ménages modestes et moyens.

Les mesures nouvelles en offriront aussi un peu plus encore aux fameux 5% les plus riches qui capteront 42% des gains attendus des nouvelles dispositions, selon l'OFCE. C'est donc fin 2019 que l'on pourra plus sérieusement juger de l'efficacité du projet présidentiel en termes de croissance et d'emplois.

On pourra aussi sonder l'humeur des classes moyennes supérieures. Emmanuel Macron les traite comme elles l'étaient dans le "Vieux monde". Sauf qu'il s'agit du cœur de son électorat. À termes, ce n'est pas sans risque pour lui.

Les plus

Hausse surprise des tarifs réglementés d'EDF en vue : +0,7% hors taxe pour les particuliers et + 1,6% pour les petits professionnels.

La note du jour

13/20 au PMU qui, en attendant son futur PDG, renoue avec la croissance après cinq années de baisse. Ses enjeux sont proches de 10 milliards d'euros .

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Pouvoir d'achat Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791850440
Pouvoir d'achat, fiscalité : le Budget 2018 profitera aux ménages les plus aisés
Pouvoir d'achat, fiscalité : le Budget 2018 profitera aux ménages les plus aisés
ÉDITO - Après l'Insee, une évaluation de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) des mesures budgétaires 2018 relance le débat "Emmanuel Macron président des riches ?".
https://www.rtl.fr/actu/conso/pouvoir-d-achat-fiscalite-le-budget-2018-profitera-aux-menages-les-plus-aises-7791850440
2018-01-16 08:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Um2LDxQK8h0RHIYY87fGDQ/330v220-2/online/image/2018/0116/7791851066_le-ministere-des-finances-a-paris-illustration.jpg