2 min de lecture Carte bancaire

Pourquoi Visa Europe passe sous le giron américain

REPLAY - REPLAY / ÉDITO - Nos cartes de paiement Visa vont changer de nationalité : le groupement européen va être absorbé par Visa États-Unis. Une migration de cette envergure n'est jamais neutre.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Pourquoi Visa Europe passe sous le giron américain Crédit Image : Romain Boé / SIPA / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Plusieurs facteurs justifient cette absorption : la volonté de puissance des acheteurs américains ; l’appât du gain à court terme des vendeurs européens ; et la faillite de la Commission européenne, qui a gelé la création d’un acteur majeur du paiement en Europe alors que la Chine et l’Inde imposent leur propre solution. Visa est depuis l’origine une carte de crédit planétaire à l’exception d’un grand rebelle, le cousin européen. Visa Europe, qui est une coopérative de 3.000 banques, réalise 18 milliards de transactions chaque année. C’est cette plateforme présente dans 38 pays et très profitable que le consortium européen va céder contre un chèque certifié de 21 milliards.

Cela ne va rien changer de visible dans un premier temps pour les détenteurs des cartes Visa. Visa, qui contrôle 52% du marché des cartes de paiement en Europe, va devoir enrayer la contre-attaque commerciale de son concurrent MasterCard. On peut donc espérer une petite guerre des prix sur les abonnements de nos cartes de paiement.

L'Europe n'aura plus voix au chapitre dans l’organisation des systèmes de paiements internationaux

Christian Menanteau
Partager la citation

Mais dans un deuxième temps, le duopole américain pourrait s’entendre pour nous faire payer au prix fort son emprise sur le marché. Pas celui de la carte actuelle, mais celle de demain pour laquelle la compétition est ouverte et où ces deux groupements pourront imposer leurs technologies et leur marketing à l’ensemble des banques européennes absentes de la formidable révolution en cours des moyens de paiement liée à la révolution digitale, et particulièrement celle des paiements par mobile.

En échange d’un gain à court terme, l’Europe n’aura plus voix au chapitre dans l’organisation des systèmes de paiements internationaux. Le contrôle de ces moyens de paiement renforcera un peu plus le rôle du dollar et donnera une arme politique supplémentaire à Washington.

À lire aussi
Un badge de police nationale française (image d'illustration) vols
Bourges : une fausse policière arnaque les seniors

Comme avec sa justice, la Maison Blanche peut ordonner une sorte de blocus financier via le gel des cartes de crédit. Elle l’a déjà fait pour la Russie et tous les pays qui l’embarrassent. Pis encore pour les mauvais esprits qui critiquent certaines de ses actions. Elle pourra désormais le faire à plus grande échelle encore, puisque nos données financières seront désormais toute traitées aux États-Unis.

Le bloc-notes

Michelin dégonfle son appareil industriel et ferme trois sites en Europe. 1.600 postes sont concernés. La France n'est pas affectée

La note du jour

12/20 au compte personnel de formation. Plus de 100.000 personnes ont activé ce dispositif pour des formations longues (plus de 160 heures).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carte bancaire Polémique Banque
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants