2 min de lecture Donald Trump

Pourquoi l'automobile française est-elle menacée en Iran ?

L'Iran est considéré comme un nouvel Eldorado pour les constructeurs français, qui y sont présents depuis fort longtemps.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Auto-Radio du 10 mai 2018 Crédit Image : ATTA KENARE / AFP | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

On parle beaucoup de l'Iran ces derniers jours. Parlons automobile cette fois. Car ce pays est considéré comme un nouvel Eldorado pour nos constructeurs nationaux, qui y sont présents depuis fort longtemps. Avec l'Iran, c'est une longue histoire. Dès 1968, Citroën fabriquait la Dyane, rebaptisée la Jyane.

Quelques Méhari locales ont été produites, mais aussi des R5 ou encore des Xantia dans les années 2000. Pour les Français, c'est un marché très important. Et surtout, ils font un carton avec 4 ventes sur 10. La star, c'est Peugeot avec une part de marché qui frôle les 30% : 440.000 voitures l'an dernier, soit près du record de 2010.

PSA, qui avait du partir de l'Iran suite au premier embargo. C'était en 2012. Sous la pression de son allié de l'époque, un certain General Motors. De son coté, Renault n'a jamais complètement quitté le pays. Et les ventes sont aussi au beau fixe, en croissance de 50% l'an dernier avec 162.000 véhicules immatriculés.

Des besoins importants

En Iran, nos constructeurs vendent du costaud, du solide. Pour Renault essentiellement, des Logan 1 et des Sandero première génération. Pour sa part, la firme au lion y écoule la vieille 405, qui a quand même été lancée en 1987, tout comme la 206. Mais Peugeot devrait bientôt lancer la 301, une 208 rallongée avec coffre séparé. Là aussi, une voiture fiable et solide à un prix très serré. 

À lire aussi
Emmanuel Macron et Donald Trump à Biarritz le 24 août. G7
G7 à Biarritz : Emmanuel Macron et Donald trump ont déjeuné en tête à tête

Les premiers SUV arrivent, avec la Peugeot 2008. Puis, la petite 208 arrivera dans quelques mois, tout comme la Citroën C3. Et puis DS a ouvert un luxueux DS Store à Téhéran. Renault compte pour sa part fabriquer des Logan deuxième génération, ainsi que son Suv le Duster.

Un marché qui explose

Car malgré la situation géo-politique, difficile pour les constructeurs de zapper ce marché très important de 80 millions d'habitants, qui a soif de voitures et de nouveautés. D'autant que le taux d'équipement est trois fois et demi inférieur à celui de l'Europe : il y a 200 voitures pour 1.000 habitants, avec de bonnes infrastructures routières et puis la main d'oeuvre est bien formée avec des coûts salariaux relativement bas.

Un marché avec 1,5 million de ventes par an et qui devrait décoller, a moins que l'embargo freine les marques françaises.

La cerise sur le capot

Après des mois de suspens, la prestigieuse marque Rolls vient de lever le rideau sur le premier SUV de son histoire, le Cullinan. 2,6 tonnes et grande classe à l'intérieur cuir, bois nobles, ambiance limousine à l'arrière. 

Et bien sûr, une grande nouveauté pour la marque : un bouton "Off Road", permettant de sortir des sentiers battus. Avec un énorme chèque à la clé. V12 de 6,75 litres, produisant ici 571 chevaux. Avec un couple maxi de 850 Nm présent... dès 1,600 tours/minute !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Auto Iran
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793194550
Pourquoi l'automobile française est-elle menacée en Iran ?
Pourquoi l'automobile française est-elle menacée en Iran ?
L'Iran est considéré comme un nouvel Eldorado pour les constructeurs français, qui y sont présents depuis fort longtemps.
https://www.rtl.fr/actu/conso/pourquoi-l-automobile-francaise-est-elle-menacee-en-iran-7793194550
2018-05-10 23:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/93Iysha_hUkC0UzFt5GSzg/330v220-2/online/image/2018/0510/7793337571_une-citroen-ds-exposee-a-teheran-en-novembre-2017.jpg