1 min de lecture Info

Pour brûler des calories, le sport est plus efficace que les rapports sexuels

Selon une étude canadienne, une activité sportive fait dépenser trois fois plus d'énergie qu'un rapport sexuel.

Photo d'illustration d'un homme en train de courir à Montevideo en Uruguay le 16 juillet 2008.
Photo d'illustration d'un homme en train de courir à Montevideo en Uruguay le 16 juillet 2008. Crédit : DANIEL CASELLI / AFP Archives
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Pour maigrir, mieux vaut courir qu'avoir un rapport sexuel. Les hommes et les femmes brûlent près de trois fois plus de calories en pratiquant un exercice physique que pendant les rapports sexuels, révèle une étude de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Pendant un rapport sexuel de 25 minutes, les hommes dépensent seulement cent calories.

Des chercheurs en médecine sportive et en sexologie ont équipé des couples d'un capteur mesurant la dépense énergétique. A des fins de comparaison, chaque personne devait courir à une allure moyenne pendant 30 minutes. Pendant la même semaine, ces couples devaient avoir une relation sexuelle. Celle-ci se déroulait "à la maison" plutôt qu'en laboratoire pour obtenir des comportements plus naturels et où "les couples sont plus à l'aise", selon Antony Karelis l'un des auteurs de l'étude de l'UQAM publiée vendredi 1er novembre.

276 calories contre 101

A partir des données collectées, les chercheurs de l'UQAM ont pu comparer pour chacun la quantité de calories dépensées à la fois pendant la course et pendant le rapport sexuel. Pendant leur jogging, les hommes ont en moyenne dépensé 276 calories en 30 minutes (9,2 calories par minute) et les femmes 213 calories.

Cette dépense tombe à l'issue d'un rapport sexuel d'environ 25 minutes à 101 calories (4,2 calories par minute) pour les hommes et à 69 calories pour les femmes. "Faire l'amour à une intensité modérée demande plus d'effort énergétique que de marcher à une vitesse de 4,8 km/h, mais pas autant qu'une séance de jogging", écrit Antony Karelis.

À lire aussi
Les facteurs de l'amour à Marseille font le bonheur des riverains à la Saint-Valentin Saint-Valentin
Saint-Valentin : à Marseille, les "facteurs d'amour" s’occupent de vos mots doux

Rien n'explique cependant la différence dans la dépense de calories entre les deux sexes. "Est-ce dû au fait que les hommes sont en général plus lourds que les femmes?", s'est interrogé le chercheur en estimant que cela restait à vérifier. L'étude a été réalisée sur 21 couples hétérosexuels entre 18 et 35 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Santé Sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants