1 min de lecture Medef

Pour Belkacem, Gattaz doit comprendre que l'économie ne se reconstruit pas "par des mouvements d'humeur"

INVITÉE RTL - Si elle regrette la sortie de Pierre Gattaz, qui a dénoncé le pacte de responsabilité à Washington mardi, la porte-parole du gouvernement veut minimiser l'incident.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Vallaud-Belkacem "extrêmement choquée" par le "comportement" de Copé Crédit Image : Nicolas Briquet / Abaca / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Pierre Gattaz "doit comprendre qu'on ne va pas reconstruire l'économie par des mouvements d'humeur", a affirmé Najat Vallaud-Belkacem mercredi 12 février au micro de RTL.

Lors d'un point presse informel à Washington mardi, Pierre Gattaz a littéralement torpillé le grand compromis sur l'emploi voulu par le Président. Visiblement agacé d'être incité de toutes parts à s'engager sur des contreparties chiffrées en terme d'emplois en l'échange d'une baisse des charges qui pèsent sur les entreprises, le président du Medef a déclaré devant quelques journalistes qu'il souhaitait beaucoup plus d'allégements de charges que prévu et il ne veut pas entendre parler de contreparties.

À l'instar de Matignon mardi 11 février, la porte-parole du gouvernement a voulu minimiser cette sortie de Pierre Gattaz. "Une date a été trouvée pour que le Medef et les organisations syndicales puissent se rencontrer enfin et commencer à élaborer ces contreparties donc je crois que M. Gattaz a dû souffrir simplement d'un problème de décalage horaire", a-t-elle affirmé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Medef Najat Vallaud-Belkacem Pierre Gattaz
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants