2 min de lecture Chômage

Polynésie : Gaston Flosse promet plus de 800 euros aux chômeurs

Le président du gouvernement de la Polynésie française a promis jeudi une aide financière aux chômeurs. La mesure sera financée par la taxation des grandes entreprises. Jusqu'à présent aucune allocation chômage n'existe sur l'archipel.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Quatre jours après avoir remporté les élections territoriales de Polynésie française, Gaston Flosse a annoncé jeudi à Tahiti la création d'une aide à destination des chômeurs. "Les jeunes sans emploi de 18 à 30 ans auront une aide de 80.000 francs (670 euros) par mois, et pour celles et ceux qui ont 30 ans et plus, l'aide s'élèvera à 100.000 francs (838 euros) par mois", a-t-il déclaré sur TNTV en tahitien.

Nous allons taxer les grandes entreprises qui comptent leur chiffre d'affaire en milliards de francs Pacifiques.

Gaston Flosse
Partager la citation

"Pour mettre en place cela, nous allons taxer les grandes entreprises qui comptent leur chiffre d'affaire en milliards (de francs Pacifiques) par an. C'est à elles d'aider les plus démunis", a-t-il ajouté. Revendiquée par les syndicats, l'allocation chômage n'existe pas en Polynésie. Il est donc impossible d'évaluer précisément le nombre de personnes sans emploi, estimé entre 20 et 30% de la population.

"Sa formule a fonctionné. Il a beaucoup promis, notamment des emplois aidés et des aides publiques, sur le thèmes votez pour moi et tout redeviendra comme avant. Or nous savons tous que la situation n'a plus rien à voir avec l'époque des essais nucléaires" a déclaré Teva Rohfritsch, soulignant la baisse des transferts de l’État.

C'est cette politique de l'assistanat, que veut continuer à pratiquer Gaston Flosse.

Oscar Temaru, principal opposant politique de Gaston Flosse
Partager la citation

"Les électeurs sont en train de rêver: c'est cette politique de l'assistanat, que veut continuer à pratiquer Gaston Flosse, et qui va mettre ce pays en ruine, alors que nous, c'est tout à fait le contraire. Nous demandons à cette population de faire des efforts, de retourner à la terre, de retrousser ses manches et de travailler" a réagi pour sa part l'indépendantiste Oscar Temaru, qui dirigeait la collectivité depuis deux ans mais n'a obtenu que 29,2% des voix, et onze sièges, au second tour des Territoriales.

À lire aussi
Donald Trump le 2 mars 2020 coronavirus
États-Unis : les électeurs de Trump lourdement impactés par l'explosion du chômage

Oscar Temaru a également indiqué qu'il poursuivrait ses démarches à New York pour réinscrire la Polynésie française sur la liste de l'ONU des territoires à décoloniser, une démarche à laquelle Gaston Flosse et Teva Rohfritsch sont opposés.

Sur les deux chaînes locale, Gaston Flosse avait annoncé dès lundi, la composition d'un gouvernement resserré autour de huit ministres. Il devrait lui-même prendre en charge l'emploi et la solidarité, et a annoncé une mesure liée à ces deux portefeuilles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage DOM-TOM Gaston Flosse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants