1 min de lecture Emploi

"Plus de 17.000 demandeurs d'emploi déjà en formation", indique Pierre Dubuc

REPLAY - Le cofondateur du site de formation en ligne Open Class Rooms était l'invité éco du jour de Bénédicte Tassart du 24 février 2016.

Bénédicte Tassart L'éco 2.0 Bénédicte Tassart iTunes RSS
>
"Plus de 17.000 demandeurs d'emploi déjà en formation", indique Pierre Dubuc Crédit Image : Bénédicte Tassart | Crédit Média : Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
et La rédaction numérique de RTL

Selon les chiffres dévoilés mercredi 24 février, la France compte 27.900 chômeurs de catégorie A de moins par rapport au mois de décembre 2015. Dans un communiqué, le ministère du Travail précise que "ce nombre recule de 0,8 % (–27.500) sur trois mois et progresse de 1,8 % sur un an." Pour les 5 459 700 demandeurs d'emploi recensés au mois de janvier, le site Open Class Rooms propose des formations en ligne pour les métiers du numérique en partenariat avec Pôle emploi.

"Aujourd'hui nous avons commencé il y a 3 ou 4 mois ce partenariat avec Pôle emploi. Nous avons plus de 17.000 demandeurs d'emploi qui sont en formation. Plusieurs centaines de nouveaux nous rejoignent chaque jour", indique Pierre Dubuc cofondateur d'Open Class Rooms. Ce site propose aux demandeurs d'emploi d'obtenir des qualifications pour les "nouveaux métiers d'avenir du numérique" : la gestion de projet, le web-marketing, le code informatique, ou encore l'entrepreneuriat numérique. "Tout se passe en ligne avec des cours et des projets à réaliser. Dans certains parcours, on peut obtenir un diplôme reconnu par l'État.", précise Pierre Dubuc.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Pôle emploi Formation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants