1 min de lecture Pierre Moscovici

Pierre Moscovici : "l'inversion de la courbe du chômage à la fin 2013 est possible"

INVITE RTL - Au lendemain de la conférence de presse de François Hollande, Pierre Moscovici assure que la croissance peut revenir dès le prochain trimestre.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

Au lendemain de la conférence de presse du président de la République, Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie et des Finances, a assuré le service après-vente du chef de l'Etat sur l'antenne de RTL ce vendredi 17 mai. Il a défendu "l'offensive" annoncée par François Hollande.

>
Pierre Moscovici : "Les ministres ne sont pas des clones" Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : RTL | Date :

Confiant sur la baisse du chômage

"Oui, l'inversion de la courbe du chômage à la fin 2013 est possible et elle se fera", affirme Pierre Moscovici. Seule condition : que tous les instruments économiques mis en place par l'exécutif soient "mobilisés".

Mobilisation, offensive, mouvement.

Pierre Moscovici qui explique la ligne du gouvernement
Partager la citation

Selon le ministre de l'Economie, les "fondations" nécessaires à la reprise de la croissance ont déjà été posées par le gouvernement. Au micro de Jean-Michel Apathie, il a égrainé les mesures déjà disponibles : la Banque Publique d'Investissement, le crédit d'impôt compétitivité-emploi, les emplois d'avenir, les contrats de génération.

"Au fond, qu'est-ce que le Président a dit hier ? Mobilisation, offensive, mouvement", résume Pierre Moscovici.

La zone euro touchée dans son ensemble

À lire aussi
Pierre Moscovici invité de RTL le 25 mars 2019 élections européennes
Européennes : "Le programme de Glucksmann ne me paraît pas concret", dit Moscovici

"Nous sommes en récession, moins que d'autres, pas plus que l'Allemagne", assure le ministre de l'Economie, qui affirme que "c'est la zone euro toute entière qui est aujourd'hui touchée".

Pour Pierre Moscovici, la zone euro a été "sauvée", "stabilisée". "Nous avons réussi à faire en sorte que la croissance revienne au cœur des politiques européennes", grâce au délai accordé à la France pour réduire ses déficits. Cet accord ne constitue pas un "relâchement", assure-t-il, mais "une souplesse, une marge de manœuvre". 

"A nous de nous saisir de tout cela", estime le ministre de l'Economie.

Le retour de la croissance au prochain trimestre

Pierre Moscovici se veut donc résolument optimiste, après l'annonce de l'entrée de la France en récession. "Je pense que la croissance reviendra dans le courant du 2e semestre 2013, déjà lors du prochain trimestre. Nous pouvons faire en sorte qu'elle se développe en 2014", affirme-t-il. Selon lui, le redémarrage de l'économie est amorcé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pierre Moscovici Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants