2 min de lecture Autoroute

Péages : la hausse est une fusée à deux étages

REPLAY / ÉDITO - Les tarifs des péages vont augmenter le 1er février. Le gouvernement avait pourtant parlé de gel. Que s'est-il passé ?

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Péages : la hausse est une fusée à deux étages Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Les automobilistes se sont un peu fait balader dans ce dossier. On se souvient des polémiques et des conclusions martiales du 8 avril dernier : pas de hausse des péages en 2015 ! Pas de rattrapage en 2016 ! Erreur. La pause (la première depuis la mise en concession) est terminée : les sept principales sociétés concessionnaires de nos autoroutes vont augmenter leurs tarifs de 1,12% en moyenne. Cette hausse est une fusée à deux étages. D'abord, les contrats de concession signés par Dominique de Villepin prévoient une augmentation minimale des péages à hauteur de 70% de l’inflation. Même si ce chiffre est toujours dépassé, ce n’est pas le poids le plus lourd. L’essentiel du réajustement à venir tient à une augmentation de la taxe domaniale, le loyer que payent les concessionnaires au Trésor Public pour utiliser ces espaces publics. L’État, en manque d’argent, vient de l’augmenter. Une charge que les sociétés d’autoroutes vont transférer aux automobilistes.

Le bon entretien des autoroutes reste un élément constitutif des concessions

Christian Menanteau
Partager la citation

Ces concessions sont de véritables machines à cash. Les économistes les assimilent à des positions de rente presque parfaite. Les rentrées sont assurées. Les risques et la concurrence sont nuls. Sauf cataclysme, les sociétés d'autoroutes devraient au terme des vingt-sept ans de concessions faire une formidable culbute financière. Les analystes financiers estiment que 60 milliards de dividendes auront été versés aux investisseurs au terme de l’opération. Il faut aussi savoir que si l’article 38 de ces contrats - qui permet à l’État de reprendre la gestion des autoroutes moyennant une indemnisation des concessionnaires - avait été activé par Manuel Valls, nous aurions dû verser un dédommagement de 39 milliards.

Les automobilistes vont donc dépenser plus. En échange d’un allongement de deux ans des concessions, les sociétés d’autoroutes se sont engagées à réaliser 3,6 milliards de travaux sur trois ans. Ce sera un bon coup de pouce pour l’emploi, mais rien de marquant pour les usagers de la route. Le bon entretien de ce patrimoine reste un élément constitutif des concessions.

À lire aussi
Un drone exploité par Amazon (photo d'illustration) sécurité routière
Sécurité routière : la police utilise des drones pour contrôler les automobilistes

Le bloc notes

L'emploi intérimaire retrouve des couleurs. Après trois années de recul, Il  a  progressé de 4,4% en 2015, selon la Fédération professionnelle de l'intérim.

La note du jour

11/20 au nouveau portail de connaissance des loyer, qui devrait centraliser les données des vingt-trois observatoires du pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Autoroute Péages Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781567630
Péages : la hausse est une fusée à deux étages
Péages : la hausse est une fusée à deux étages
REPLAY / ÉDITO - Les tarifs des péages vont augmenter le 1er février. Le gouvernement avait pourtant parlé de gel. Que s'est-il passé ?
https://www.rtl.fr/actu/conso/peages-la-hausse-est-une-fusee-a-deux-etages-7781567630
2016-01-27 08:10:00