3 min de lecture Vacances d'été

Vacances pas chères : 4 moyens de faire des économies sur l'autoroute

Cela demande un peu de préparation avant le départ en voiture, mais au final, vous paierez moins cher votre voyage cet été.

Le péage autoroutier de Nice, le 1er février 2012 (archives).
Le péage autoroutier de Nice, le 1er février 2012 (archives). Crédit : VALERY HACHE / AFP
Marie de Fournas

Cette année vous avez peut-être décidé de partir en vacances en voiture. Selon votre destination, vous aurez sûrement une ou plusieurs autoroutes à prendre. Un trajet parfois plus agréable et économique que le train ou l’avion. Seulement avec l’augmentation des péages depuis le 1er février, pas facile d’être toujours rentable.

Une hausse des prix de 1.12% en moyenne selon les sept grandes sociétés concessionnaires d’autoroutes. "Depuis 10 ans, le prix moyen du kilomètre parcouru sur les autoroutes françaises a augmenté de 16,4%", avait rappelé Daniel Quero, président de l’association 40 millions d’automobilistes lors de l’annonce de la hausse de prix. Heureusement, il existe des techniques, plus ou moins connues, pour économiser quelques euros par-ci par-là lors d’un trajet sur l’autoroute. RTL.fr vous en révèle quatre qui fonctionnent.

1. Scindez en deux votre trajet sur l’autoroute

Il est prouvé que sur certaines autoroutes, couper son trajet, vous permet de faire des économies. Sur une autoroute, "si vous allez de la sortie 1 à la sortie 10, il peut être avantageux de sortir à la sortie 6… et de re-rentrer aussitôt sur la même autoroute", indique le site autoroute-€co. En effet, certains concessionnaires ont par le passé, choisi de ne pas amplifier uniformément les prix de toutes les portions, mais seulement des plus fréquentés. "C'est ainsi que le prix d'un Paris-Lille d'une traite peut avoir augmenté de 4%, tandis qu'un Paris-Senlis coûtera 0,5% de plus et un Senlis-Lille de même", explique Franck Saless, créateur du site autoroute-€co, à RTL.fr. Sur cette plate-forme, il propose même un système pour calculer les meilleurs options de sortie selon votre itinéraire.

Cette technique ne marche évidemment que pour les autoroutes à système fermé. Celles où vous prenez un ticket à l'entrée et où vous payez à la sortie en fonction de votre trajet. Sur certaines portions, le gain peut dépasser les 25% assure le blog. Vous pouvez également profiter de ce détour pour faire le plein d’essence. Cela vous coûtera moins cher que sur le réseau autoroutier : environ 3€ de moins sur un plein, estime Christophe Bourroux, expert auto sur RTL.

2. Voyagez pendant les heures creuses

À lire aussi
Les bienfaits de la sieste vacances d'été
Les 4 conseils de Michel Cymes pour conserver les bienfaits de vos vacances

Certaines autoroutes modulent leurs tarifs afin de désengorger les voies. C’est le cas de l’autoroute A1 qui relie Paris à Lille. Dans le sens "Province – Paris, le tarif de péage peut être 'vert'", indique la Sanef sur son site. Sont concernés : les péages des sorties 10 (Arsy), 9 (Chevrières) , 8 (Senlis-Bonsecours) ainsi que la barrière de péage de Chamant (Senlis). "Si vous franchissez le péage de sortie entre 14h30 et 16h30 ou entre 20h30 et 23h30, lorsque la circulation est la plus fluide, le tarif appliqué est réduit", précise le groupe. Sur le tableau publié sur leur site, on constate que l’écart s’élève parfois à plus de 4 euros.

Sur l’A14, à la gare de Montesson, vous bénéficiez du tarif réduit du lundi au vendredi de 10h à 16h et de 21h à 6h hors jours fériés. Le duplex de l’A86 qui relie Rueil-Malmaison à Vélizy en 10 minutes, module également ces tarifs en fonction des jours et des heures. Le but encore une fois, est de désengorger le trafic. Ici la grille téléchargeable des tarifs pour 2016.  

3. Empreintez des autoroutes gratuites

Certaines portions d’autoroutes sont gratuites d’un point donné à un autre. Vous ne payez donc rien lorsque vous y roulez. Parmi elles : l’A20, de la sortie 5 à la 54 (Vierzon à Éguzon-Chantôme), soit 283 kilomètres. Il y a aussi l’A16 de la sortie 29 (Boulogne-sur-Mer Ports) à la fin de l’autoroute (la Belgique) : 91 kilomètres. Ou encore l’A75 du début de l’autoroute (Clermont-Ferrand) jusqu’à la sortie 45 (Millau), soit 216 kilomètres.

4. Faites du covoiturage

Outre les économies évidentes que vous faites sur un trajet, puisque vous partagez les frais ou faites carrément payer les voyages à vos passagers, le covoiturage a d’autres avantages. Vinci a passé un accord avec le leader européen du covoiturage, BlaBlaCar. Les conducteurs munis d’un badge de télépéage et inscrits sur la plate-forme, bénéficient de tarifs préférentiels. "Les frais de gestion deviennent gratuits au télépéage à partir d'un covoiturage de plus de 75 kilomètres par mois, réservés sur BlaBlaCar et effectués sur l'ensemble du réseau autoroutes, indique Vinci à RTL.fr. Ces frais représentent 2 euros par mois".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vacances d'été Autoroute Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants