1 min de lecture Auto

Paris : il ne reste qu'une seule station-service sur le périphérique

L'une des deux dernières stations-service du périphérique a mis la clef sous la porte. Une disparition qui s'intensifie dans l'ensemble de l'Hexagone.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux
>
Paris : il ne reste qu'une seule station-service sur le périphérique Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux et La rédaction numérique de RTL

Vous l'avez certainement constaté, mais trouver une station-service est de plus en plus compliqué. À Paris, on est au bord de la panne sèche, il ne reste plus qu'une station-service sur le périphérique. L'avant-dernière vient tout juste de mettre la clé sous la porte porte de Vincennes, comme le relaie le Parisien. Autrement dit, il ne reste plus que deux points de distribution sur les 36 kilomètres de l'autoroute urbaine la plus fréquentée d'Europe.

La mairie de Paris n'a pas souhaité renouveler la concession, mais le phénomène prend de l'ampleur. Les fermetures se multiplient car il y a des normes européennes strictes qu'il faut respecter et qui concernent  les mises aux normes des stations en terme d'environnement et de sécurité. Il resterait à peine une centaine de stations-service dans la capitale, soit trois fois moins qu'il y a 25 ans. Et on estime qu'elles ne seront plus qu'une quarantaine dans deux ans.

Une désertification progressive du réseau

Mais ce phénomène ne touche pas que la capitale. Trouver une pompe à essence en France devient souvent un vrai parcours du combattant. Il y a un peu plus de 11.000 points de vente aujourd'hui, contre 47.500 dans les années 1980 (soit quatre fois moins).

À lire aussi
Des gilets jaunes qui protestent dans les rues de Narbonne le 9 novembre 2018. carburants
Gilets jaunes : la sécurité des rassemblements pose question

C'est une vague de fond qui concerne tout l'Hexagone. Il y a de moins en moins de petites stations traditionnelles, dont 84% ont mis la clé sous la porte. Or, en milieu rural, neuf trajets sur dix sont effectués en voiture, et le carburant est un produit de première nécessité.

Près de 4 millions de Français seraient menacés par cette désertification du réseau. Selon la Fédération nationale de l'artisanat automobile, un quart de la population doit accomplir plus de 5 kilomètres en moyenne pour atteindre une première station. La France est déjà la plus faible d’Europe, avec 2,5 points de vente pour 100 kilomètres carrés, contre un peu plus de 3 en moyenne dans l'Union européenne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Consommation Essence
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792786941
Paris : il ne reste qu'une seule station-service sur le périphérique
Paris : il ne reste qu'une seule station-service sur le périphérique
L'une des deux dernières stations-service du périphérique a mis la clef sous la porte. Une disparition qui s'intensifie dans l'ensemble de l'Hexagone.
https://www.rtl.fr/actu/conso/paris-il-ne-reste-qu-une-seule-station-service-sur-le-peripherique-7792786941
2018-03-26 23:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jF7_WZ7LoG0ym8dbBGU1RQ/330v220-2/online/image/2016/0520/7783305906_une-station-service-illustration.jpg