1 min de lecture François Hollande

Logement : Hollande annonce 20 mesures et confirme l'utilisation des ordonnances

Pour endiguer la crise du logement et du bâtiment, François Hollande a dévoilé jeudi 20 mesures, de la subvention de rénovation pour les classes moyennes à la réduction de la TVA à 5% sur la construction de logements sociaux en passant par l'aide au développement de bâtiments "écologiques". Le Président a également confirmé qu'il allait légiférer par ordonnances sur ce sujet.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

Hollande va utiliser les ordonnances
François Hollande, qui a confirmé qu'il allait bien  demander au Parlement de légiférer par les ordonnances pour accélerer la réforme de la politique du logement en France, comme cela avait été évoqué récemment, a dévoilé jeudi vingt mesures pour tenter de relancer la construction de logements en France, frappée par la crise, ainsi que pour doubler le nombre de rénovations énergétiques de logements d'ici à 2014.

Une TVA réduite à 5% sur la construction - et la rénovation - de logements sociaux, la limitation des recours abusifs contre les permis de construire, une subvention de 1.350 euros pour les travaux de rénovation effectués par les classes moyennes ainsi qu'un moratoire de deux ans sur les nouvelles normes figurent notamment dans ce "plan d'urgence" présenté par le président de la République.

Hollande veut "lever tous les freins à la construction"

"Le changement dans le logement, c'est maintenant", a plaisanté François Hollande concluant son discours à la mairie d'Alfortville (Val-de-Marne), allusion à son slogan de campagne présidentielle.  Prônant "un choc de confiance" pour relancer le bâtiment "face à l'urgence économique, sociale et environnementale", le chef de l'Etat a affiché son souhait de lever "tous les freins à la construction", alors qu'il n'y a eu qu'environ 340.000 mises en chantier de nouveaux logements en 2012, loin de l'objectif des 500.000.

"Ce plan s'inscrit dans une stratégie de croissance", a souligné M. Hollande, au moment où "nous avons à faire preuve de sérieux budgétaire, nous voulons donner une espérance, une confiance et une croissance". La TVA réduite à 5% dans les logements sociaux (au lieu des 10% prévus à partir de 2014) représente un coût de 660 millions d'euros pour les finances publiques, a indiqué l'Elysée, précisant que celle-ci portait sur la construction mais aussi la rénovation de ces logements.

La prime de rénovation, un coût de 500 millions sur deux ans

La prime aux ménages de 1350 euros pour rénover - qui pourra potentiellement profiter à deux tiers des Français - représente, elle, un coût de 500 millions sur deux ans pris sur les fonds du grand emprunt de la précédente majorité. Parmi les mesures retenues, le gouvernement entend aussi diviser par deux la durée moyenne du traitement des contentieux de permis de construire, pour les ramener de 3 ans à 18 mois, a-t-il expliqué.

L'ensemble de ces mesures, a-t-il souligné, doit répondre à une triple exigence: "plus simple, plus vite, plus efficace". François Hollande a également promis que d'autres revendications des professionnels du bâtiment seraient "entendues" dans le budget 2014. 

Plan d'urgence sur le logement : les propositions du gouvernement(Avec AFP)

Lire la suite
François Hollande TVA Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants