2 min de lecture Orange

Téléphonie : Orange veut renouer avec la croissance

REPLAY / ÉDITO - Orange va investir 15 milliards d'euros pour prendre une avance technologique par rapport à ses concurrents, notamment dans le téléphone fixe et le réseau 4G.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Téléphonie : Orange veut renouer avec la croissance Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Journaliste RTL

Orange veut renouer avec la croissance. Pour y arriver, l'opérateur met les moyens. Mardi 17 mars, c'était le grand show annuel d'Orange. Stéphane Richard sur l'estrade géante du Grand Palais à Paris, un stand up un peu à la Steve Jobs. Mais cette fois, on n'a pas parlé tarifs du mobile. La semaine dernière non plus d'ailleurs. Xavier Niel, à la tête de Free, a présenté ses objectifs lui aussi, mais aucune nouvelle annonce de casse des prix. Apparemment, les opérateurs sont passés à autre chose.

Ainsi, Orange a mis sur la table 15 milliards d'euros à dépenser d'ici trois ans. 15 milliards pour prendre une avance technologique sur Free, Bouygues Telecom, SFR Numericable ou ses homologues étrangers.

Investissements à tout-va

Cette somme colossale va d'abord servir à investir dans le téléphone fixe, avec la fibre optique. Vingt millions de foyers devraient y être raccordés d'ici 2020. C'est la fin annoncée du réseau en cuivre traditionnel.

Un autre champ d'investissement concerne le mobile : la 4G (le très haut débit) doit couvrir 95% des pays d'Europe, où est présent Orange, plus l'Afrique, plus le Moyen-Orient, plus le TGV et le métro.

À lire aussi
Le logo de l'opérateur Orange. coronavirus
Confinement : Orange a suivi l'exode d'un million de Franciliens, grâce à la géolocalisation

Enfin, c'est une flopée d'investissements dans de nouveaux magasins (rebaptisés "concept stores"), dans le paiement sans contact, une nouvelle Livebox, la banque mobile, les objets connectés... Orange veut satisfaire le client, mise sur la performance et espère ainsi donc retrouver la croissance.

Orange en panne de croissance

Car pour l'heure, l'entreprise n'a pas retrouvé la croissance d'avant crise, d'avant la vague Free en 2012 et la chute des forfaits qui s'en est suivie. "Depuis que je suis arrivé à la tête du groupe, en 2010, je n'ai jamais connu un trimestre de croissance", reconnaissait mardi Stéphane Richard.

L'objectif, pour cette année, des 300 millions de clients n'a pas été atteint. Avec ces 15 milliards d'euros d'investissement, Orange vise la croissance pour 2018. C'est possible. Mais attendons de voir maintenant ce que va faire le nouveau  SFR-Numericable ou Iliad, la maison-mère de Free, qui dit-on, prépare encore des coups pendables pour ses concurrents.

Le bloc-notes

- Manuel Valls se rend à Bruxelles ce mercredi après-midi. Le Premier ministre doit convaincre qu'il va réformer le pays après le délai de deux ans obtenu auprès de la Commission européenne pour réduire le déficit de la France.

- La banque centrale américaine (Fed) va-t-elle encore soutenir l'économie en maintenant des taux d'intérêt très bas ? Réponse aujourd'hui à Washington. Depuis 2 008, elle fait en sorte qu'on puisse emprunter sur les marchés à des taux très bas. Mais avec la reprise de l'économie américaine, une première haisse des taux pourrait intervenir d'ici quelques mois. Les marchés sont inquiets.

La note du jour

15 sur 20 à Uderzo. La Monnaie de Paris va lancer à la fin du mois toute une série de pièces de collection de 10 et de 50 euros en argent, à l'effigie d'Astérix et Obélix. Une collection sur le thème des valeurs de la République.

RTL vous recommande
Lire la suite
Orange Croissance Téléphonie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants