2 min de lecture Est

Olivier Passot a fait la révolution de la porcelaine

DOSSIER - Olivier Passot dirige "Revol Porcelaine", une entreprise de l’art de la table qui exporte 67% de ses ventes. Quatre millions de pièces sont produites chaque année et vendues dans près de 82 pays, dont la Chine.

Olivier Passot, PDG de Revol
Olivier Passot, PDG de Revol Crédit : DR
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Elizabeth Martichoux

C'est l'une des plus anciennes entreprises françaises (sa naissance remonte à 1789). La société Revol, basée dans la Drôme, s'est fait mondialement connaître ces dernières années grâce à son gobelet en porcelaine froissée, décliné dans toutes les couleurs et les formes. Un produit qui a suscité l'inspiration, mais qui a beaucoup été copié.

Revol a fait sa révolution intellectuelle

La révolution, l'entreprise l'a faite au début des années 2000. C'est Olivier Passot, son actuel PDG, qui l'a initiée. Avec succès : le chiffre d'affaires de 45% en trois ans. "A l'époque, nous avons été victimes des produits d'importation, sept à dix fois moins chers que les nôtres, notamment fabriqués en Chine", explique-t-il sur RTL. "Nous sommes donc passés d'une société qui vendait des produits consommables pour l'hôtellerie et la restauration à une entreprise qui a dû se remettre en cause pour réinventer son offre et son positionnement", ajoute-t-il.

L'entreprise se tourne alors vers la fabrication de produits à plus forte valeur ajoutée et "designés". La marque est mise au cœur de la nouvelle stratégie. "On est passés de l'ère du produit bête et méchant au produit accompagné d'une marque et d'une histoire", analyse Olivier Passot. Une véritable révolution intellectuelle, qui est passée par une forte prise de risques et qui a été portée par une "équipe soudée". Certes, la société a pu compter sur une trésorerie solide pour mener à bien sa mue.

Aujourd'hui, n'importe qui peut aller en Chine acheter des produits !

Olivier Passot
Partager la citation

La piste de la délocalisation a un temps été évoquée. "Rapidement, nous nous sommes rendus compte que cela n'avait pas de sens pour une entreprise comme la nôtre, au regard de notre ancienneté et de notre savoir-faire", avance Olivier Passot. "Aujourd'hui, n'importe qui peut aller en Chine acheter des produits !"

À lire aussi
Des manuels scolaires (illustration) rentrée scolaire
Éducation : pourquoi les manuels numériques à l'école posent problème

Être Français, dans ce secteur, a été un atout indéniable sur lequel le patron a pleinement capitalisé. "La France a une bonne image dès que l'on parle de produits haut de gamme, de création, de design et de gastronomie. Après, en a-t-elle vraiment conscience ? Se dote-t-elle d'assez de moyens pour y arriver ? Là est le vrai débat", lance notre homme, plus motivé que jamais.

Écoutez l'interview d'Olivier Passot lundi dans "RTL Midi"

>
Olivier Passot, PDG de Revol, était l'invité de "RTL Midi" lundi Crédit Image : RTL | Crédit Média : Elizabeth Martichoux et Vincent Parizot | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Est La France a des atouts Industrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants