1 min de lecture Alimentation

Oeufs : qu'est-ce que le fipronil, l'insecticide à l'origine de la contamination ?

Treize lots d’œufs contaminés en provenance des Pays-Bas ont été importés en France, d'autres en Suède, au Royaume-Uni ou en Belgique.

Photo d'illustration d'oeufs biologiques prise près de Berlin le 11 janvier 2010
Photo d'illustration d'oeufs biologiques prise près de Berlin le 11 janvier 2010 Crédit : AFP / JOHANNES EISELE
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Sa trace a été retrouvée dans des millions d’œufs en provenance des Pays-Bas : le fipronil est un insecticide destiné à combattre les puces et les acariens qui sévissent dans les élevages de volailles. Son utilisation est interdite dans le traitement des animaux impliqués dans le chaîne alimentaire et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) le classe comme "modérément toxique" pour l'Homme s'il est ingéré en grande quantité. Mais les autorités belges, premières à avoir été alertées, se veulent rassurantes : les quantités retrouvées dans les œufs néerlandais sont infimes.

La contamination viendrait de l'insecticide utilisé par l'entreprise Chickfriend, spécialisée dans l'éradication des parasites agricoles. Elle promettait d'éliminer tous les "poux rouges" des élevages de poules où ses équipes sont intervenues. Problème : l'anti-acarien administré aux bêtes était mélangé à du fipronil, produit fourni par une entreprise belge. Mais la quantité employée n'est pas assez importante pour porter atteinte à la santé des consommateurs selon un rapport de l'Agence fédérale (belge) pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) publié lundi 7 août. 

"Aucun de ces échantillons analysés n’indique un danger pour la santé publique", indique le rapport de l'agence belge. "Les valeurs de seuils fixées au niveau européen sont déjà très élevées et très protectrices pour le consommateur. Tous les résultats qu'on a obtenus sont vraiment en dessous de cette valeur. On est vraiment à la limite, on détecte la présence, mais on est loin de ces valeurs seuils", explique la porte-parole de l'Afsca à la RTBF.

L'agence sanitaire belge avait été alertée dès début juin de la présence de fipronil dans certaines exploitations mais n'aurait pas informé les autres pays avant le 20 juillet pour ne pas gêner des enquêtes en cours et se retranchant derrière le "secret de l'instruction".

À lire aussi
De la viande et des saucisses au barbecue (illustration) été
Barbecue : 4 anecdotes pour pouvoir briller lors des soirées d'été

En France, le ministère de l'Agriculture a confirmé lundi soir que 13 lots d’œufs potentiellement concernés ont été livrés dans deux établissements de production d'aliments à base d'oeufs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Pays-Bas Oeufs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants