2 min de lecture Économie

Notre industrie ressemble à une vieille maison de famille mal entretenue

ÉDITO - L'Insee note que le climat des affaires n'a jamais été aussi haut depuis plus de dix ans. L'industrie va mieux, mais...

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Notre industrie ressemble à une vieille maison de famille mal entretenue - Eco Menanteau Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Tous les signes avant-coureurs d'une reprise se sont confirmés. Les carnets de commandes et les ordres d'achats de services sont au top. Mieux encore : par rapport à l'indice de base 100, qui est la moyenne de long terme du niveau de confiance des entreprises, est actuellement à 111. Plus significatif encore : aucun grand secteur ou presque n'a raté le train. Les chantiers du bâtiment sont dodus, le transport et l'hôtellerie ont retrouvé du tonus, l'agroalimentaire aussi. Tout cela se traduit par un recul très sensible du nombre des faillites d'entreprises et un retour des créations d'emplois dans le secteur privé.

Nos entreprises industrielles n'ont globalement jamais été aussi en forme depuis une décennie. L'utilisation moyenne des machines dans nos usines est actuellement de 85%. C'est le meilleur signe de robustesse de l'activité. L'autre indicateur, c'est qu'il y a aujourd'hui plus d'entreprises qui ont du mal à fournir leurs clients que d'entreprises qui sont à la peine faute de commandes. Ça aussi c'est un retournement de situation assez spectaculaire.

Derrière l'embellie, les faiblesses

Il faut s'en réjouir, mais aussi s'en inquiéter. Cette embellie révèle la profondeur de nos faiblesses structurelles, notamment l'arrêt des investissements en période délicate. Résultat : une entreprise sur trois ne dispose pas de l'équipement mais aussi de la main d'œuvre qualifiée, qui lui permettraient de profiter de la reprise. Des commandes s'accumulent au profit des concurrents étrangers et au détriment de notre balance commerciale.

À lire aussi
Des voitures sur le périphérique parisien (Illustration) arnaque
Voitures d'occasion : comment éviter la fraude lors de l'achat ?

Peut-on rattraper ce retard ? Pas à court terme. Notre industrie ressemble trop souvent à une vieille maison de famille mal entretenue. Il y a des ouvrages impossibles à restaurer. Les PME, les sous-traitants, les sociétés dépecées par les fonds vautours qui ont sous-investi ou dont les productions sont trop peu qualitatives et qui sont actuellement sur la sellette auront du mal à revenir dans la course.

Les plus

- Le tourisme est en plein boom : +6% de hausse de fréquentation cet été

- Coca-Cola va supprimer 252 postes. C'est le troisième plan social en quatre ans.

- Un titre dont on se passerait bien : la France reste vice-championne du monde des impôts.

La note du jour

13/20 à la Porcelaine de Limoges. Elle vient enfin d’obtenir son Indication Géographique Protégée (Igp). Elle le mérite. On espère que cela signe aussi la fin de la Porcelaine de Limoges chinoise.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Entreprises Industrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791114927
Notre industrie ressemble à une vieille maison de famille mal entretenue
Notre industrie ressemble à une vieille maison de famille mal entretenue
ÉDITO - L'Insee note que le climat des affaires n'a jamais été aussi haut depuis plus de dix ans. L'industrie va mieux, mais...
https://www.rtl.fr/actu/conso/notre-industrie-ressemble-a-une-vieille-maison-de-famille-mal-entretenue-7791114927
2017-11-24 07:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pTksRtCKn7bhq6wwHn7xOQ/330v220-2/online/image/2017/0322/7787768600_un-salarie-de-l-usine-renault-de-maubeuge.jpg