4 min de lecture Tendances

Joyeuses fêtes : ces ingrédients et recettes auxquels vous n'auriez pas pensé pour le repas du réveillon

Crème brûlée au foie gras, velouté de topinambour et dessert typique d'Italie... Les alternatives au repas de Noël classique ne manquent pas.

Noël 2015 : ces ingrédients et recettes auxquels vous n'auriez pas pensé pour le repas du réveillon
Noël 2015 : ces ingrédients et recettes auxquels vous n'auriez pas pensé pour le repas du réveillon Crédit : iStock
CharlieVandekerkhove
Charlie Vandekerkhove
Journaliste RTL

C'est le même casse-tête chaque année. Choisir le menu de Noël peut sembler compliqué, surtout si l'on se lasse du traditionnel combo foie gras, chapon et bûche. Pour casser les habitudes, il suffit parfois de peu de choses. On peut commencer par revisiter les plats traditionnels en y ajoutant des ingrédients originaux ou encore réviser les recettes classiques en les cuisinant différemment. Un repas de fêtes est aussi l'occasion idéale de convoquer des aliments rares.

Revisiter les classiques autour du foie gras

Si vous voulez changer vos habitudes culinaires sans vous passer de ce qui compose habituellement un repas de fête, vous pouvez détourner les classiques, et en premier lieu le foie gras, souvent servi froid. Cuit, il peut par exemple se servir en mignonnettes. Il sera alors mélangé à une mousseline de volaille composée de blanc de volaille, de blanc d’œuf et de crème. Le tout est ensuite pané et cuit au four. Une recette relativement facile, décrite sur son blog par le Chef Simon. Autre recette au four, proposée notamment par le site cuisineAZ, celle de la crème brûlée au foie gras, qui s'agrémente de raisin et se cuit au bain-marie, avant d'être caramélisée grâce à un chalumeau. La réalisation est assez rapide et le résultat original.

Pour un changement plus minime, vous pouvez aussi servir le foie gras mi-cuit accompagné d'un chutney aux oignons et au miel et de fines gaufres, salées et facilement réalisables. Pour le manger tout à fait froid, vous pouvez servir le foie gras sous forme de pressé à la mangue. Une recette qui se prépare quatre jours à l'avance et demande une heure de confection pour cinquante minutes de cuisson. Enfin, il y a aussi la terrine de foie gras à l'artichaut, relativement facile, et qui demande une heure de préparation, principalement pour la préparation et la cuisson des artichauts.

À lire aussi
Olivier Blanchard, le 8 avril 2014, à Washington dette
Quand un économiste conseille au gouvernement de s'endetter davantage

Miser sur de nouvelles associations avec les fruits et les épices

Si l'assemblage artichauts et foie gras vous tente, vous pouvez essayer d'autres associations étonnantes avec des ingrédients typiques de Noël. Pour changer des simples crevettes-mayonnaise, il y a par exemple le carpaccio de mangue, crevettes et ananas. Servi en entrée, il permettra d'introduire un peu de légèreté et de couleur dans le menu. La recette est très facile, le tout étant de choisir les fruits à bonne maturation pour qu'ils soient bien frais et pas acides.

Si vous êtes plutôt langoustines que crevettes, vous pouvez les associer à du curry,
accompagnées d'une pâte feuilletée et agrémentées d'épices (coriandre, gingembre, cumin et piment.). Elles peuvent se servir en ramequin individuel, avec une sauce à la crème, et se passent quelques minutes au four. Quant au poisson, il s'accompagne bien d'agrumes, comme la lotte au pamplemousse et au safran, préparée en 30 minutes et cuite à la vapeur. 

Pour ceux qui préfèrent la viande, et en particulier le canard, vous pouvez le préparer en carpaccio à l'orange, pour changer de la recette habituelle. Le carpaccio est facile et rapide à réaliser, et là aussi, le plat apportera de la couleur grâce à sa sauce orangée. Pour accompagner une viande blanche, pensez enfin à une sauce aux fruits rouges. Poularde accompagnée d'un chutney aux cannebergesfilet de porc aux framboises et vinaigre balsamique... Les combinaisons sont nombreuses et les sauces faciles à réaliser, avec des fruits frais ou achetés surgelés.

Redécouvrir les légumes oubliés

En accompagnement ou en entrée, les légumes anciens permettent d'éviter les classiques pommes de terre ou les marrons. Panais, potimarron, topinambour et rutabaga se cuisinent très bien en velouté. Il y a par exemple le velouté de panais, accompagné de poire et de mimolette et agrémenté de noisettes grillées. Le tout doit mijoter vingt minutes avant d'être mixé avec de la crème. Le velouté de potimarron ou la crème de topinambours à la truffe sont deux autres options possibles, à servir en amuse-bouche dans de petits ramequins, ou encore en entrée.

Tous ces légumes peuvent aussi se servir en purée ou en écrasé, avec de petits morceaux. Le panais peut être accompagné de carottes, avec lesquelles il se marie bien car il est légèrement sucré lui aussi. Pour ce duo de purée panais/carottes, on peut ajouter quelques pommes de terre pour un résultat plus dense. Enfin, on peut les servir rôtis au four (découpés en gros morceaux) ou encore sautés à la poêle, comme ces topinambours coupés en lamelles.

S'inspirer des autres pays, comme l'Italie

Pour pimenter son repas de Noël, on peut aussi s'inspirer de ce qui se fait à l'étranger. Par exemple en Italie, où de nombreuses spécialités savoureuses sont faciles à réaliser. Pour l'apéritif, on peut ainsi réaliser des cantuccini salés (des biscuits croquants aux amandes originaires de Toscane). Agrémentés d'olives vertes, de parmesan râpé, d'huile d'olive et de romarin, ils sont une bonne alternative ou un complément aux petits fours salés et sont rapides à préparer.

Pour un plat végétarien ou en accompagnement, et même si en France pâtes ou riz ne riment pas avec fêtes, le choix est vaste. Il y a par exemple les lasagnes au potiron, cèpes et mozzarella, ou encore le risotto aux poires et au gorgonzola ou celui aux langoustines et au citron.

Côté desserts, là aussi le choix est vaste. Si vous tenez à la traditionnelle bûche, vous pouvez la réaliser façon tiramisù, avec du café, du mascarpone et un biscuit fait maison. Et pour coller davantage à la tradition italienne, vous pouvez opter pour une recette très simple et savoureuse : le salame al cioccolato, saucisson au chocolat. C'est un dessert qui se prépare en 20 minutes, avec une pâte au chocolat et des morceaux de biscuits. Le tout est roulé, pour former une sorte de saucisson sucré, et passé deux heures au congélateur. Ensuite coupé en tranches, il se déguste frais mais moelleux. Autre préparation typique de Noël, le Panforte, originaire de Toscane lui aussi. C'est un gâteau aux fruits confits et aux épices qui se prépare en quinze minutes. La principale difficulté pour cette recette est de réunir des zestes de fruits confits. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tendances Cuisine Noël
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780879297
Joyeuses fêtes : ces ingrédients et recettes auxquels vous n'auriez pas pensé pour le repas du réveillon
Joyeuses fêtes : ces ingrédients et recettes auxquels vous n'auriez pas pensé pour le repas du réveillon
Crème brûlée au foie gras, velouté de topinambour et dessert typique d'Italie... Les alternatives au repas de Noël classique ne manquent pas.
https://www.rtl.fr/actu/conso/noel-2015-ces-ingredients-et-recettes-auxquels-vous-n-auriez-pas-pense-pour-le-repas-du-reveillon-7780879297
2015-12-17 12:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wdMZeXmjLzRctWZkN2oK1g/330v220-2/online/image/2015/1217/7780901164_istock-000054204674-large.jpg