2 min de lecture Bretagne

Nicolas Hulot : La suspension de l'écotaxe "est un extraordinaire gâchis"

INVITÉ RTL - Pour Nicolas Hulot, la suspension de l'écotaxe est un énorme gâchis dans la perspective de faire évoluer en France la fiscalité écologique.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Nicolas Hulot : La suspension de l'écotaxe "est un extraordinaire gâchis" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Pour calmer la colère bretonne, le gouvernement a décidé fin octobre de suspendre l'écotaxe. Pourtant, dix jours plus tard, la colère est toujours là. "Je regrette la manière dont les débats s'organisent et cet extraordinaire gâchis parce qu'on occulte une chose : tout ça avait fait l'objet d'un débat apaisé entre les syndicats et les collectivités territoriales, régionales, lors du Grenelle de l'environnement", a réagi au micro de RTL Nicolas Hulot, jeudi.

L'écotaxe est un cas d'école ou on s'exonère de la complexité au profit de la posture politique

Nicolas Hulot
Partager la citation

L'envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète a dénoncé "un manque total de pédagogie de la part de l'ensemble de la communauté politique". "C'est un cas d'école ou on s'exonère de la complexité au profit de la posture politique", a-t-il jugé.

Une lutte contre les changements climatiques oubliée

"Ceux qui ont porté ce projet, qui a été voté à l'unanimité avec la loi Grenelle, ne sont pas montés au créneau pour défendre cette loi, pour en expliquer la vertu, la pertinence, la nécessité, pas simplement dans le cadre d'une imposition supplémentaire, parce que tout cela s'inscrit dans la perspective de lutter contre les changements climatiques. Plus personne ne parle des changements climatiques", a dénoncé Nicolas Hulot. 

Qui a rappelé au moment de l'écotaxe que l'une de ses vertus était que ça permettait de relocaliser une partie de l'économie ? Personne

Nicolas Hulot
Partager la citation

"Qui a rappelé au moment de l'écotaxe que l'une de ses vertus, notamment pour la Bretagne, était que ça permettait de relocaliser une partie de l'économie ? Personne", a-t-il dit, regrettant également l'absence "d'intelligence collective" sur le sujet écologique. "Tant qu'on aura cette pratique politique, on ira de crise en crise", a-t-il estimé. "Sur la fiscalité écologique, revenons avec une vision d'ensemble avec un principe absolu : on n'est pas dans une fiscalité additionnelle mais dans une fiscalité qui se substitue. On va soulager la fiscalité qui repose sur le travail et la déplacer sur la fiscalité énergétique et écologique", a expliqué Nicolas Hulot. 

À lire aussi
Qu'est-il arrivé au docteur Godard? l'heure du crime
La disparition du Dr Godard : 20 ans de Mystère !

Cette nouvelle forme d'imposition ne prendra pas la forme de l'écotaxe. "Je ne pense pas qu'elle reviendra demain matin. Mais quel gâchis !" a-t-il conclu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bretagne Nicolas Hulot Fiscalité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants