2 min de lecture Agriculture

Michel-Édouard Leclerc sur RTL : "Je suis d'accord pour aider le monde agricole"

INVITÉ RTL - Le patron des magasins Leclerc s'oppose à une piste proposée par les États généraux de l'Alimentation dont l'ambition est de "permettre aux agriculteurs de rentrer dans leurs frais", soupçonnant une hausse des prix généralisée.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Michel-Édouard Leclerc : "Je suis d'accord pour aider le monde agricole" Crédit Image : Camille Kaelblen / RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et Elizabeth Martichoux

Les États généraux de l'Alimentation, convoqués à la demande du gouvernement jusqu'à la fin du mois de novembre, ont proposé la mise en place d'un "prix minimum de vente des produits pour permettre aux agriculteurs de survivre et de rentrer dans leurs frais." Dans leur majorité, les acteurs du secteur, la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles en tête, se retrouvent dans cette piste. Michel-Édouard Leclerc, lui, s'y oppose. Selon le distributeur, "une hausse de 5% à 15%" des prix est à prévoir pour les consommateurs.

Invité de RTL lundi 2 octobre, le patron des magasins Leclerc explique qu'il est "entièrement d'accord pour aider le monde agricole". "Je pense qu'il vit une crise de modèle, de production et sociale. Ce qui m'a fait sortir de mes gonds, c'est que l'on nous a annoncé que dans les centres Leclerc, il nous faudrait relever les prix de 5% à 15% non pas sur des produits agricoles, mais sur la lessive, la droguerie, les produits non alimentaires. Et là je dis, on se fout de qui ?". "Je suis pour que l'on augmente le prix d'achat du porc, du lait, des fruits et légumes. Nous sommes prêts sur le principe, et quelque soit le taux, à acheter plus cher (ces) produits", explique le distributeur, affirmant avoir accéder à "toutes les demandes de la FNSEA".

Michel-Édouard Leclerc attend un démenti du gouvernement sur la question : "Est-ce que c'est vrai ou ce n'est pas vrai qu'il est prévu que je serai obligé de remonter mon seuil de revente à perte, le prix auquel j'aurais droit de vendre, de 15% ? Est-ce que ce projet existe ? Oui ou non ?"

À lire aussi
Emmanuel Macron lors d'un réunion du grand débat national agriculture
Salon de l’Agriculture 2019 : Macron va faire un discours devant 500 jeunes

Le concurrent, le groupe Sytème U, n'est pas du tout sur la même longueur d'ondes. "C'est de la provocation. C'est de la com'", dénonce le PDG Serge Papin au micro de RTL. Il considère que Michel-Edouard Leclerc fait preuve d'hypocrisie lorsqu'il "veut se parer des plumes de la vertu de celui qui défendrait le pouvoir d'achat". Selon lui, le "compromis" imaginé avec les agriculteurs peut permettre de faire en sorte que "le monde agricole ne soit pas la variable d'ajustement de la guerre des prix".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Michel-Edouard Leclerc Distribution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790307536
Michel-Édouard Leclerc sur RTL : "Je suis d'accord pour aider le monde agricole"
Michel-Édouard Leclerc sur RTL : "Je suis d'accord pour aider le monde agricole"
INVITÉ RTL - Le patron des magasins Leclerc s'oppose à une piste proposée par les États généraux de l'Alimentation dont l'ambition est de "permettre aux agriculteurs de rentrer dans leurs frais", soupçonnant une hausse des prix généralisée.
https://www.rtl.fr/actu/conso/michel-edouard-leclerc-sur-rtl-je-suis-d-accord-pour-aider-le-monde-agricole-7790307536
2017-10-02 08:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/D1TY1hxOcMr80F5DjNT0Kw/330v220-2/online/image/2017/1002/7790307698_michel-edouard-leclerc-invite-de-rtl-le-2-octobre-2017.jpg