2 min de lecture Emmanuel Macron

Merci, le concept-store derrière la nouvelle montre d'Emmanuel Macron

Depuis quelques semaines, les passionnés ont remarqué un changement sur le poignet du chef de l'État : une montre à aiguilles, toute simple, très sobre avec un nom un peu barbare : une LMM01.

Bénédicte Tassart Éco Tassart Bénédicte Tassart
>
Merci, le concept-store derrière la nouvelle montre d'Emmanuel Macron Crédit Image : THIERRY ZOCCOLAN / POOL / AFP | Crédit Média : Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Journaliste RTL

La montre d'Emmanuel Macron est de marque française, même si elle est surtout fabriquée en Suisse. Depuis quelques semaines, les passionnés ont remarqué un changement sur le poignet du chef de l'État : une montre à aiguilles, toute simple, très sobre avec un nom un peu barbare : une LMM01, à 399 euros, cadran blanc et surtout avec un mouvement mécanique suisse à remontage manuel.

C'est un concept-store parisien qui l'a imaginée cette montre, le magasin Merci où vous trouvez surtout de la déco et de la mode. Un modèle commercialisé depuis septembre dernier seulement et qui fait le buzz comme on dit. "Surprise totale quand on a vu notre montre sur les photos du Président" s'exclame Arthur Gerbi, le président de Merci.

"Mais ça prouve aussi que même un homme débordé par ses fonctions peut prendre chaque jour quelques secondes pour remonter sa montre" se réjouit le chef d'entreprise, farouche opposant aux montres connectées.

Les Suisses les ont "pris pour des fous"

"Je fais de la résistance", s'amuse-t-il.  Arthur Gerbi qui, avec une équipe de 10 personnes, a mis trois ans à concevoir le modèle et qui a eu un peu de mal à convaincre les Suisses de la fabriquer : "on est arrivé là-bas en 2014, en pleine crise horlogère. Ils nous ont demandé combien on avait de magasins, on leur a répondu un seul, alors bien sûr, ils nous ont pris pour des fous" raconte-t-il.

À lire aussi
Marine Le Pen à Fréjus, le 15 septembre 2019 Présidentielle 2022
Présidentielle 2022 : Marine Le Pen doit tenter "d'apparaître plus crédible", selon Olivier Bost

Mais pourquoi la fabriquer en Suisse. Quand on lui pose la question, Arthur Gerbi rétorque qu'il a bien sûr regardé le Made In France, mais que c'est compliqué de trouver ici des mouvements horlogers. "Maintenant, on n'est pas fermé pour la suite", poursuit le patron de Merci. "Pour le dessin, on est parti d'une feuille blanche, on s'est inspiré des montres militaires années 30, on voulait un objet qualitatif de tous les jours". La boîte a été conçue par un architecte, on peut personnaliser son bracelet.

"Vous savez quand je rencontre quelqu'un, je regarde toujours sa montre, explique ce jeune chef d'entreprise de 32 ans, le choix en dit beaucoup sur la personne, ça exprime une partie de soi". Et pour un coup d'essai, ça marche, la montre est vendue dans le magasin parisien, mais aussi sur internet et même à la boutique du MOMA, le musée d'art moderne de New-York. Alors, les Suisses mettent huit mois pour assurer une nouvelle commande," on va bientôt être en rupture de stock", s’inquiète Arthur Gerbi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792112008
Merci, le concept-store derrière la nouvelle montre d'Emmanuel Macron
Merci, le concept-store derrière la nouvelle montre d'Emmanuel Macron
Depuis quelques semaines, les passionnés ont remarqué un changement sur le poignet du chef de l'État : une montre à aiguilles, toute simple, très sobre avec un nom un peu barbare : une LMM01.
https://www.rtl.fr/actu/conso/merci-le-concept-store-derriere-la-nouvelle-montre-d-emmanuel-macron-7792112008
2018-02-03 10:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ziUFFny8LSmUjp9JrJZmHA/330v220-2/online/image/2018/0126/7791997063_emmanuel-macron-en-auvergne-le-25-janvier-2018.jpg