1 min de lecture Blocage

Marché de Noël : "Il n’était pas au niveau de Paris", selon l’adjoint au tourisme

INVITÉ RTL - Jean-François Martins, adjoint à la maire de Paris en charge du tourisme, est revenu sur la suppression du marché de Noël qui a provoqué les blocages et manifestations des forains.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
"Ce marché de noël dépréciait l'expérience touristique" estime l'adjoint au tourisme de Paris Crédit Image : Sipa | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière et Stéphane Carpentier

400 kilomètres de bouchons autour de Paris causés par les forains ce mardi 7 novembre. L’adjoint à la mairie de Paris en charge du tourisme, Jean-François Martins ne décolère pas devant cette action : "On trouve que ce marché de Noël n’était pas au niveau de Paris que ce soit en termes de qualité de produits proposés et de qualité esthétique. Ça fait deux ans qu’on a cette discussion avec le délégataire du marché de Noël. On a demandé d’améliorer la qualité, mais il y met de la mauvaise volonté".

Le choix de ne pas reconduire la concession avait été voté à l’unanimité en juillet dernier au Conseil de Paris. "La décision de droit s’applique à tout le monde, notamment à M. Campion", tonne Jean-François Martins.

Résultat de ce blocage, il n’y aura pas de marché de Noël à Paris cette année. "On a été obligé de ne pas le reconduire la concession d’occupation du domaine public cette année, explique l'adjoint au maire. Sinon on en reprenait pour deux ans de Marcel Campion. Les touristes et les Parisiens auront quand même les illuminations des Champs-Élysées et le feu d’artifice du 31 décembre. Il ne faut pas oublier que le marché de noël pas une tradition à Paris, il ne date que de 2008." 

Retour l'année prochaine

Il devrait malgré tout faire son retour l’année prochaine, dans une nouvelle version axée sur les artisans et les producteurs locaux. "On en veut un au standard de Paris avec des loisirs populaires, de la valorisation de savoir-faire. Je ne me satisfais pas de voir des churros plutôt que de bons produits de qualité parisienne", conclut l'adjoint à la mairie de Paris.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Blocage Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants