1 min de lecture Politique

Manuel Valls veut déverrouiller les 35 heures

Manuel Valls, candidat aux primaires PS pour la présidentielle, a voulu se démarquer de ses concurrents en estimant dimanche que la gauche devra, si elle revient au pouvoir en 2012, "déverrouiller les 35 heures" pour permettre aux Français de "travailler davantage". Emblématique de la période du gouvernement de Lionel Jospin (1997-2002), cette loi est l'objet d'un contentieux idéologique persistant, la gauche considérant en général qu'elle a créé des emplois et favorisé la croissance, la droite soutenant le contraire.

Micro RTL
La rédaction de RTL et Emmanuelle Julien

"Oui, nous devrons déverrouiller les 35 heures qui n'existent déjà plus réellement puisqu'elles ont été mises en cause progressivement depuis 2002", a déclaré le député-maire d'Evry (Essonne), invité du Grand rendez-vous Europe 1/Le Parisien/Aujourd'hui en France.

"Cela doit permettre aux Français, pour ceux qui ont la chance d'avoir un emploi, de travailler davantage -deux heures, trois heures...- sans avoir recours forcément aux heures supplémentaires qui ont beaucoup coûté à l'Etat", a ajouté M. Valls, partisan du "travailler plus et travailler mieux".

"Est-ce que vous avez vu un socialiste qui propose aujourd'hui d'étendre les 35 heures par exemple à toutes les PME qui n'ont pas été concernées par les 35 heures ? Est-ce que dans le monde tel qu'il est aujourd'hui, avec la concurrence que nous connaissons, nous pouvons nous permettre d'être sur des idées des années 70, 80 et 90 ? Non ! C'est ma marque, il faut dépasser la question des 35 heures", a-t-il martelé.

En 2012, "nous ne pouvons pas aller devant les Français avec les mêmes propositions, les mêm hostile aux 35 heures, estime elle aussi que le "problème" a été "résolu" dans les petites et moyennes entreprises et que ce chantier ne doit donc pas être rouvert.

Malgré les promesses de Sarkozy, les 35 heures restent bien en place

Emblématique de la période du gouvernement de Lionel Jospin (1997-2002), cette loi est l'objet d'un contentieux idéologique persistant, la gauche considérant en général qu'elle a créé des emplois et favorisé la croissance, la droite soutenant le contraire.
  
Depuis son arrivée au pouvoir, Nicolas Sarkozy, pourfendeur déclaré des 35 heures, a fait adopter plusieurs mesures qui permettent aux employeurs d'allonger le temps de travail hebdomadaires, telles que des exonérations fiscales sur les heures supplémentaires.

Cependant, malgré les demandes d'une partie de la droite, l'horaire de travail légal reste toujours à 35 heures hebdomadaires. Les employés des sociétés ayant bénéficié d'un accord en ces sens ont donc toujours leurs RTT - jours de récupération qui permettent d'atteindre la moyenne de travail hebdomadaire sur l'année.

Un positionnement stratégique pour Valls ?

Manuel Valls se positionne ainsi, en vue des primaires, dans ce débat toujours vif au PS, et notamment face à la patronne actuelle du parti, Martine Aubry, auteur quand elle était ministre du Travail des lois sur les 35 heures.

Le débat est encore vif chez les économistes. Selon ses partisans, les 35 heures ont le mérite de consacrer les fonds publics à la préservation de l'emploi et favorisent avec les longs week-ends le tourisme et l'hôtellerie.

Ses détracteurs estiment qu'elles pèsent sur la compétitivité des entreprises et désorganise certains services publics. Ils préfèrent donc que l'Etat subventionne les heures supplémentaires, même au détriment de l'embauche.

Au moment du dixième anniversaire de la loi de 2000, un sondage BVA publié en janvier 2010 a montré que 53% des personnes interrogées, contre 43%, réfutaient l'idée que les 35 heures soient un handicap pour les entreprises françaises.

(Avec AFP)


Lire la suite
Politique Parti socialiste 35 heures
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7647727903
Manuel Valls veut déverrouiller les 35 heures
Manuel Valls veut déverrouiller les 35 heures
Manuel Valls, candidat aux primaires PS pour la présidentielle, a voulu se démarquer de ses concurrents en estimant dimanche que la gauche devra, si elle revient au pouvoir en 2012, "déverrouiller les 35 heures" pour permettre aux Français de "travailler davantage". Emblématique de la période du gouvernement de Lionel Jospin (1997-2002), cette loi est l'objet d'un contentieux idéologique persistant, la gauche considérant en général qu'elle a créé des emplois et favorisé la croissance, la droite soutenant le contraire.
https://www.rtl.fr/actu/conso/manuel-valls-veut-deverrouiller-les-35-heures-7647727903
2011-01-03 08:58:00