2 min de lecture Medef

Loi Travail : le Medef reste inflexible sur la surtaxation du CDD

REPLAY - Le Medef et la CGPME semblent bien décidés à ne pas abandonner leur boycott des négociations sur l'assurance chômage, après la décision de surtaxation des CDD.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Le Medef menace le gouvernement sur le CDD Crédit Image : SIPA / CHAMUSSY | Crédit Média : Christian Menanteau | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et La rédaction numérique de RTL

Les dirigeants d’entreprises ont lancé hier un ultimatum au gouvernement. Si la loi Travail ne revient pas à sa version initiale, ils menacent de ne pas participer à la négociation capitale sur l’assurance chômage. Pour les avoir sondé mardi 19 avril, ils sont réellement remontés comme des pendules. Ils ont le sentiment que les "Nuits debout" vont les obliger à vivre couchés. La goutte qui fait déborder le vase c’est bien sûr la surtaxation des CDD. Elle existe depuis 2013. 

Aujourd’hui un CDD c’est 15% plus cher de l’heure qu’un CDI. Et pourtant, les résultats en terme d‘embauche à temps plein sont rigoureusement nuls. Renchérir encore le coût du travail ne ferait donc qu’aggraver une situation déjà insensible à ce type de mesure et qui transforme les CDD très courts en intermittents du spectacle. Le pire et le plus coûteux des systèmes.

Une position de défiance compliquée à tenir

Néanmoins aucune organisation de salariés ou d’entreprises ne peut impunément mettre en demeure un gouvernement et en danger un système paritaire qu’ils ont par ailleurs largement contribué à façonner. Si dans la loi El Khomri version 3certaines craintes des organisations patronales sont justifiées, boycotter une négociation aussi essentielle que celle sur l’avenir de l’assurance chômage dans un pays qui structurellement n’est pas capable de créer des emplois serait à terme un très mauvais coup que les entreprises s’infligeraient à elles-mêmes car c’est l’État qui imposerait ses vues. Et dans ces domaines ses préoccupations sont parfois plus électorales qu’économiques. Au nom de la raison et de l’efficacité, le Medef et la CGPME feraient une faute en abandonnant la table des négociations.

Et si le gouvernement abandonnait le projet ?

Désormais il reste 2 options. La première c’est que la version finale de la Loi El Khomri après passage à l’assemblée, alourdisse charges financières et contraintes bureaucratiques. À un an de l'élection présidentielle le Medef et la CGPME peuvent prendre le risque d’aller au clash. La seconde c’est que le gouvernement accède à la discrète proposition du Medef d’étouffer cette loi et finalement de ne rien faire voter de significatif.

À lire aussi
Geoffroy Roux de Bézieux sur RTL réforme des retraites
Retraites : le départ d'Agnès Buzyn "ne change pas grand chose", estime le Medef

De quoi permettre aux partenaires sociaux de se retrouver à la table des négociations et de poursuivre un travail entamé il y a plusieurs mois. Au niveau de défiance entre le gouvernement et les organisations patronales, cette énième reculade serait la moins glorieuse mais la plus efficace des solutions. Cerise sur le gâteau cette hypothèse est la solution préférée de la gauche de la gauche.

Les faits du jour

Maison du Monde, le Zara du meuble, devrait se faire coter en bourse cet été. Une belle histoire pour cette entreprise fondée à Brest avec une seule boutique et qui fait 700 millions de chiffre d'affaires. 

La note

14/20 à Ector, une jeune société qui propose un service de voituriers qui prend en charge votre parking dans les grands aéroports et les quatre gares parisiennes. Un service qui soulage les voyageurs et qui coûte moins cher c'est une bonne idée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Medef Économie Trafic routier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants