1 min de lecture Emmanuel Macron

Licenciement chez Vivarte : Emmanuel Macron "ne peut pas défendre" l'ex-PDG parti avec 3 millions d'euros

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Économie a vivement critiqué Marc Lelandais qui aurait encaissé un chèque de 3 millions d'euros selon "Le Parisien".

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux iTunes RSS
>
Loi Macron, Vivarte, investissement : le ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique répond aux auditeurs de RTL Crédit Image : Frédéric Bukajlo / Abaca Press pour RTL | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et Yves Calvi

L'ex-PDG de Vivarte aurait touché 3 millions d'euros d'indemnités de départ en octobre dernier, après deux ans d'exercice. C'est ce qu'a révélé Le Parisien, ce jeudi 9 avril, qui cite l'accord de transaction. Une somme au goût amer pour les 17.000 salariés du groupe alors que 1.600 postes vont êtres supprimés dans le groupe

Je crois à une économie de marché forte mais il faut remettre du sens et de la morale

Emmanuel Macron
Partager la citation

Pour Emmanuel Macron, cette situation est "choquante". "Je ne peux pas défendre cela. Je crois à une économie de marché forte mais il faut remettre du sens et de la morale", a déclaré le ministre de l'Économie pour qui il est "indécent de toucher ces sommes là". "C'est une forme d'éthique (...) L'État ne va pas s'immiscer mais je dis que nous devons faire des efforts, cependant ils n'auront que peu de sens si chacun ne prend pas ses responsabilités", a lancé Emmanuel Macron. "Si vous ne pouvez pas vous justifier à votre voisin ou à votre concierge, c'est qu'il y a un problème", a-t-il continué. 

Selon le détail de l'accord signé le 29 octobre 2014, Marc Lelandais aurait touché "un bonus de restructuration" d'1 million d'euros - prévu dans son contrat d'embauche - ainsi que 1,075 million d'euros pour solde de tout compte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Licenciement Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777319442
Licenciement chez Vivarte : Emmanuel Macron "ne peut pas défendre" l'ex-PDG parti avec 3 millions d'euros
Licenciement chez Vivarte : Emmanuel Macron "ne peut pas défendre" l'ex-PDG parti avec 3 millions d'euros
INVITÉ RTL - Le ministre de l'Économie a vivement critiqué Marc Lelandais qui aurait encaissé un chèque de 3 millions d'euros selon "Le Parisien".
https://www.rtl.fr/actu/conso/licenciement-chez-vivarte-emmanuel-macron-ne-peut-pas-defendre-l-ex-pdg-parti-avec-3-millions-d-euros-7777319442
2015-04-09 09:32:15
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OqNAdhbjpHRM_Gu-21EkDQ/330v220-2/online/image/2015/0409/7777319368_emmanuel-macron-invite-de-rtl-le-9-avril-2015.JPG