1 min de lecture Société

Les "Végans", ces extraterrestres

Ils ne consomment ni viande, ni volaille, ni charcuterie, ni poisson, ni œuf, ni lait, ni miel. Ne portent ni laine, ni cuir, ni fourrure. Ils se refusent à chasser, à pêcher, à aller aux corridas ou même dans les Marinelands. En somme, ils excluent toutes formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir ou s’habiller. On les appelle les Végans. Plongez au cœur d'un monde utopique.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

Le terme de végan a été créé par Donald Watson en 1944 et son principe se fonde sur la compassion. Décider d'être végan, c'est assumer un mode de vie axé sur le respect de la vie de tous les être dits "sensibles". Les végans ne doivent pas être confondus avec les végétariens ; les végétaliens, eux, sont une branche des végans. Contrairement aux autres formes de régimes, le véganisme est beaucoup plus stricte. Si vous devenez végan, il vous faudra renoncer aux vêtements en cuir, laine, ou fourrure car ils proviennent d'animaux. Mesdames, vous devrez jeter tous vos produits de beauté, ces derniers étant fabriqués à l'aide de molécules animales. C'en est fini également des distractions mettant en scène les animaux ; autrement dit oubliez les cirques, les corridas, et autres Marinelands. Enfin, fini les bonnes entrecôtes, steaks, poulets, charcuteries... ainsi que les œufs, le lait et même le miel ! Il faudra vous astreindre à un régime sec.

Ses adeptes sont de plus en plus nombreux à travers le monde. Chaque année et depuis 10 ans a lieu la "Veggie Pride" qui a pour but d'exprimer "'publiquement l'existence des personnes qui refusent de manger les animaux et leur solidarité avec les victimes de l'exploitation animale et de l'abattage et de la pêche." Les végans assurent que ce mode de vie est source de nombreux bienfaits, non seulement pour les animaux, mais aussi pour la santé des hommes, la faim dans le monde, ou encore l'écologie. Mais cette philosophie a récemment été remise en cause par bon nombre de professionnels du corps médical qui alertent sur les possibles carences dont pourraient souffrir ses initiés et mettre à mal leur santé. Alors que l'Association américaine de diététique et des Diététistes du Canada, assurent qu'un « régime végétalien bien planifié, de même que d'autres régimes végétariens, est adapté à tous les stades de la vie, y compris en cours de grossesse, pendant l'allaitement, la petite enfance, l'enfance et l'adolescence. »L'Institut national de prévoyance et d'éducation pour la santé affirme, quant à lui, que « ce type de régime rend très difficile la satisfaction des besoins en acides aminés indispensables, en fer, en calcium et en certaines vitamines. Le suivi d'un régime végétalien à long terme fait courir des risques pour la santé, notamment pour les enfants. »

Vidéo : Veggie Pride Paris 2008


Vidéo : Véganisme et cancer ?

Lire la suite
Société Alimentation Consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants