2 min de lecture Carlos Ghosn

Les salaires de Carlos Ghosn et Carlos Tavarès sont-ils indécents ?

REPLAY - L'augmentation et le niveau des salaires des dirigeants des grands constructeurs Français choque les élus et les citoyens.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
Les salaires de Carlos Ghosn et Carlos Tavarès sont-ils indécents ? Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

On refait le monde avec :
- Laurence Parisot, ancienne présdente du Médef
- Christian Menanteau, chroniqueur économique de RTL
- Philippe Besson, écrivain
- Joseph Macé-Scaron, directeur de la rédaction de Marianne

En pleine affaire du salaire de Carlos Ghosn, à la tête de Renault, son ancien numéro 2, Carlos Tavarès, aujourd'hui à la tête de PSA, a réagi face à l'Assemblée nationale sur la question de sa propre rémunération : "Je me considère comme un joueur de football ou un pilote de Formule 1, il y a un marché, voilà". L'an dernier, Carlos Tavarès a quasiment doublé son salaire pour dépasser les 5 millions d'euros par an.

L'ancienne patronne des patrons pense que "ce n'est pas très adroit" de sa part d'avoir fait cette comparaison. "De s'être mis surtout, lui-même dans cette comparaison, même si je partage d'une certaine façon son point de vue. On critique parfois de façon justifiée les rémunérations des dirigeants des très grandes entreprises, je trouve qu'on pourrait aussi réagir sur la rémunération totalement cinglée de certains joueurs de football". La comparaison est donc juste mais maladroite. 

En effet, beaucoup d'autres professions permettent à certains individus de gagner des fortunes. Voilà pourquoi Laurence Parisot demande un peu de justice : "Si on doit mettre les choses sous se regard-là, mettons tout sous ce regard-là". En revanche, l'ancienne représentante du Medef trouve le comportement de Carlos Ghosn et du conseil d'administration de Renault est "absolument inadmissible" compte tenu du vote des actionnaires. Elle espère donc que le conseil va revenir sur sa position, comme le demande Emmanuel Macron.

Des salaires fixés par les dirigeants eux-mêmes

À lire aussi
Carlos Ghosn Carlos Ghosn
Les infos de 7h30 - Affaire Ghosn : ses avocats accusent les procureurs "d'actes illégaux"

Joseph Macé-Scaron rebondit en expliquant qu'un joueur de foot ne décide pas lui-même de sa rémunération, que sa carrière ne dure pas 30 ans et que, quand il est mauvais, on le vire. Trois éléments qui font que ce type de comparaison est "baroque". Mais comme le précise Laurence Parisot : "Normalement, en bonne gouvernance, le dirigeant ne décide pas lui-même de sa rémunération." 

Mais Joseph Macé-Scaron reste sur ses positions et rajoute à propos du patron : "Il peut conduire une entreprise à la faillite ou la redresser en taillant toujours dans le nombre des employés. C'est d'ailleurs à peu prêt ce que peut faire n'importe quel imbécile venu sans avoir de stratégie industrielle." "On est d'accord sur le fond", admet Laurence Parisot, "le salaire de Carlos Ghosn est inacceptable". Quant à Carlos Tavarès : "C'est quand même un peu étrange d'avoir une augmentation de rémunération pareille d'une année sur l'autre." En revanche, il augmente fortement son salaire alors que "l'entreprise n'est même pas en mesure de verser des dividendes à ses actionnaires."

Carlos Tavarès gagne 300 fois le SMIC

Pour Philippe Besson, "le signale que ça envoie aux Français et à d'autres est absolument effrayant. Il y a une forme d'arrogance, une forme d'indécence, une forme d'impunité (...) Rappelons quand même que ce monsieur gagne 300 fois le SMIC." L'écrivain a aussi comparé le salaire de Carlos Tavarès au salaire moyen d'un joueur de Ligue 1, soit 540.000 euros. "Il gagne 10 fois le salaire d'un joueur de Ligue 1". Par ailleurs, "la réussite d'une entreprise, ce n'est pas la réussite d'un seul homme, c'est une réussite collective", donc les ouvrier de PSA devraient eux aussi voir leurs salaires augmenter. Sans compter que la réussite de Carlos Tavarès est récompensée, mais son échec n'aurait pas été pénalisé, si ce n'est par un parachute doré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carlos Ghosn Carlos Tavares PSA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants