2 min de lecture Paradis fiscaux

Les nouveaux paradis fiscaux des grandes fortunes mondiales

REPLAY / ÉDITO - Après les révélations sur la banque suisse HSBC, les grandes fortunes pourraient se tourner vers les paradis fiscaux asiatiques comme Singapour.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Les nouveaux paradis fiscaux des grandes fortunes mondiales Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

Pour la Suisse, le secret bancaire est quand même génétique. Il parait difficile de croire que ces pratiques soient déjà totalement éradiquées. Mais si elles n’ont pas disparu, il est clair que les victimes de "phobie fiscale" sont de moins en moins tranquilles au bord du lac de Genève.

Leurs bunkers n’ont pas résisté aux coups de boutoirs d’une loi américaine de 2010 qui oblige toutes les banques du monde à déclarer au Fisc de Washington les comptes de ses ressortissants hors d’Amérique.
Résultats : HSBC Suisse, qui est sur la sellette, détenait 30.400 comptes internationaux en 2010. Elle n’en déclare plus que 10.300. Les circuits suisses sont de plus en plus grillés.

Singapour, Hong-Kong, Îles Vierges, Panama...

Si la Suisse n’est plus un paradis, où vont les fraudeurs aujourd'hui ? Les grandes fortunes, c’est comme les coucous : ça change de nid selon les nécessités du temps. L’évaporation suisse n’est pas perdue pour tout le monde.

À lire aussi
Une plage en Sardaigne, en Italie (illustration) Italie
L'Italie : un nouveau paradis fiscal ?

Selon les spécialistes, il faut désormais regarder en priorité vers Singapour. Dans ce micro-État, qui vient de construire un nouveau port-franc, l'ensemble des sous-sols ont été aménagés en un immense coffre-fort capable d'accueillir en toute discrétion les plus grosses fortunes de la planète.

Il n'est pas question d'aller chatouiller cet État géré d’une main de fer. C’est la tête de pont des intérêts des grandes multinationales occidentales en Asie.

Les grandes fortunes, c’est comme les coucous : ça change de nid selon les nécessités du temps

Christian Menanteau
Partager la citation

Pas question non plus de se frotter à Hong Kong, deuxième trou noir de la région. Financièrement, c’est une succursale de la City de Londres sans aucun cadre réglementaire. Quand on connait la perfidie des banquiers britanniques, on imagine le tableau.

Maintenant si vous préférez le soleil, il y a toujours les Îles Vierges de sa Majesté : seulement 36.000 habitants, mais 850.000 entreprises fantômes. Un peu plus loin, vous avez les Caïmans : 1.600 milliards de dépôts (plus que New York, capitale mondiale de la finance), pour à peine 50.000 résidents.

Pour assaisonner le menu, il y a Panama. C'est l'astre intouchable. Le rôle stratégique de son canal et les ambiguïtés américaines en font une forteresse inviolable.

20.000 milliards de dollars de fraude ?

Dans le monde, on estime la fraude dans ces paradis à 6.000 milliards d'euros pour les particuliers. Mais si on englobe toutes les fraudes et surtout l'optimisation des grandes multinationales, on met la barre à 20.000 milliards de dollars. C'est crédible quand on sait que 75% des profits des géants comme Apple, Google et Amazon, sont logés en Suisse, au Luxembourg ou à Singapour.

Ces chiffres paraissent faramineux (c'est deux fois la richesse annuelle des États-Unis). Mais le compteur tourne vite : Apple vient de dégager 18 milliards de bénéfices en trois mois. Ils peuvent en planquer du pognon !

La note du jour

05/20 à Samsung, dont les nouveaux téléviseurs à commande vocale enregistrent nos conversations et commentaires. Déjà, c'est une intrusion inacceptable. Mais en plus, on ne sait pas pour quels usages et au bénéfice de qui. C'est George Orwell et Big Brother réunis !

RTL vous recommande
Lire la suite
Paradis fiscaux Singapour Hong Kong
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776542444
Les nouveaux paradis fiscaux des grandes fortunes mondiales
Les nouveaux paradis fiscaux des grandes fortunes mondiales
REPLAY / ÉDITO - Après les révélations sur la banque suisse HSBC, les grandes fortunes pourraient se tourner vers les paradis fiscaux asiatiques comme Singapour.
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-nouveaux-paradis-fiscaux-des-grandes-fortunes-mondiales-7776542444
2015-02-10 10:09:00