1 min de lecture Consommation

Les négociations, l'impossible "équation" entre grande distribution et fournisseur

Tous les ans, le dernier jour de février sonne la fin des négociations entre la grande distribution et ses fournisseurs.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
Les négociations commerciales, l'impossible "équation" entre grande distribution et fournisseur Crédit Image : STR / AFP | Crédit Média : Christophe Ponzio | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio et Claire Gaveau

Mardi 28 février, à minuit, il ne sera plus possible de négocier. Chaque année, c'est la course entre les grandes enseignes et les industriels afin de déterminer les prix. Une course qui vire même au véritable bras de fer entre les quatre grandes centrales d'achats : Auchan-System U, Intermarché-Casino, Carrefour-Cora, et Leclerc. Face à eux : 10.000 fournisseurs priés de rogner au maximum leurs marges.

L'un de ces fournisseurs a accepté de témoigner anonymement, en exclusivité pour RTL. "Aujourd'hui mes clients me demandent une baisse de tarif de 4%. Mais ce qu'il me faudrait c'est une augmentation de 1 à 2%, qui absorbe le coût de la vie classique d'une entreprise. Concrètement, l'équation ne fonctionne pas", critique Stéphane face aux chiffres rouges de son tableau de bord.

Sans effort des grandes surfaces, il est strictement impossible de survivre pour les fournisseurs. "L'impact sera de l'ordre de 1,5 million d'euros, c'est massif", assure-t-il. Face à cette situation, les salaires des 250 employés vont être renégociés, des campagnes publicitaires vont être annulées et deux projets d'innovation vont être supprimés. De quoi fragiliser le fournisseur et surtout mettre en danger certains emplois. "On a trois embauches qui vont être gelées, on va aussi licencier entre cinq et huit personnes donc au total, c'est une dizaine d’emplois mis en cause. Depuis cinq ans, c'est aux alentours d'une trentaine", déplore-t-il. Avant d'ajouter : "Personne ne se rend compte qu'en achetant un produit extrêmement à bas prix, il menace indirectement mais réellement les emplois. C'est une guerre des prix qui nous tue".

À lire aussi
Amazon veut rendre Alexa incontournable dans la maison connectée Connecté
Micro-ondes, TV, horloge... Amazon veut s'imposer dans la maison intelligente

Des coupes franches, en silence. Stéphane réclame ainsi une "bouffée d'air" à la grande distribution. Surtout que c'est un véritable cercle vicieux. L'industriel met à son tour ses fournisseurs sous pression pour faire baisser les prix. "On devient nous aussi le méchant parce qu'on n'a pas le choix". D'ici à la fin des négociations mardi soir, Stéphane espère limiter la casse. Sans se faire d'illusion.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Grande distribution Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787442673
Les négociations, l'impossible "équation" entre grande distribution et fournisseur
Les négociations, l'impossible "équation" entre grande distribution et fournisseur
Tous les ans, le dernier jour de février sonne la fin des négociations entre la grande distribution et ses fournisseurs.
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-negociations-commercialesl-impossible-equation-entre-grande-distribution-et-fournisseur-7787442673
2017-02-27 14:03:05
https://cdn-media.rtl.fr/cache/sN5Exolu8ZW3t6fdl6sMnQ/330v220-2/online/image/2016/0429/7783039309_la-croissance-en-hausse-de-0-5-au-premier-trimestre-2016.jpg