1 min de lecture Consommation

Les Français champions d'Europe du maillot de bain

CHRONIQUE - Le marché du maillot de bain a enregistré un chiffre d'affaires en progression de 36% en 2013. Gros plan sur les dernières tendances pour être au top sur les plages cet été.

>
Le marché des maillots de bain se porte très bien Crédit Image : AFP / Archives, Michel Gangne | Crédit Média : Armelle Levy | Durée : | Date :
Armelle Levy
Armelle Levy Journaliste RTL

RTL vous le révèle : les Français sont les plus gros consommateurs de maillots de bain en Europe. Avec un budget de 27 euros en moyenne, nous dépensons plus pour ce produit que les Italiens, les Allemands, les Espagnols et les Anglais. On les renouvelle en moyenne tous les deux ans et sept mois. Le marché a bondi de 36% l'an dernier, pour atteindre 492 millions d'euros.

Le retour du maillot une pièce

Cette année, le maillot une pièce - longtemps délaissé - sera la star de la plage. Les créateurs revisitent le monokini. Il peut être très sexy, avec un joli décolleté ou un spectaculaire effet dos nu. Certains maillots une pièce ont aussi une grande échancrure, style année 80, pour dégager les fesses. Sans oublier l'effet gainant, qui va gommer les petits bourrelets disgracieux.

Les maillots deux pièces, eux, sont très rétro, avec la culotte qui monte assez haut ou des petits pois, mais toujours gainant pour un effet ventre plat. Quant aux nouveaux bandeaux, ils ont un joli maintien, pour ne plus aplatir la poitrine.

Les hommes devront ranger le caleçon pour se tourner vers le shorty moulant en licra, coloré ou imprimé. Cela nous vient tout droit du Brésil.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Tendances Mode
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants