1 min de lecture Budget

Les finances publiques ont dérapé en 2012

Le déficit public de la France a été ramené à 4,8% du PIB au lieu des 4,5% visés par le gouvernement. La dette publique atteint quant à elle le chiffre record de 90,2% du PIB.

Le ministère des Finances à Bercy
Le ministère des Finances à Bercy Crédit : AFP / Archives

+0,3% par rapport au prévisions du gouvernement
Le déficit public de la France n'a été ramené en 2012 que de 5,3% à 4,8% du produit intérieur brut (PIB), en dérapage par rapport à l'objectif du gouvernement qui visait 4,5% en accord avec ses partenaires européens, a annoncé vendredi l'Insee.
  
Le dette publique a, elle, continué d'exploser atteignant fin 2012 un nouveau record à 1.833,8 milliards d'euros soit 90,2% du PIB, plus que les 89,9% prévus par le gouvernement, selon l'Institut national de la statistique et des études économiques. Elle s'élevait à 85,8% en 2011.

Hausse des dépenses et des prélèvements obligatoires
Le déficit public qui comprend les comptes de l'Etat, des collectivités locales et de la Sécurité sociale a été révisé à 5,3% du PIB en 2011, au lieu de 5,2% d'abord annoncés par l'Insee. Cette révision ajoutée à la recapitalisation de la banque Dexia intervenue en décembre et à une hausse des dépenses expliquent le dérapage.
  
Dans le détail, les dépenses sont passées de 55,9% du PIB en 2011 à 56,6% en 2012, un taux supérieur aux prévisions du gouvernement (56,3%). Le taux de prélèvements obligatoires est en revanche conforme aux prévisions, à 44,9% du PIB en 2012 après 43,7% l'année précédente, "sous l'effet de la hausse des impôts" (+5,3%), a précisé l'Insee.
  
Le gouvernement français s'était engagé à réduire le déficit public à 3% du PIB en 2013 mais a reconnu il y a un mois qu'il n'y parviendrait pas. Des discussions sont en cours avec la Commission européenne afin d'obtenir un délai d'un an.

(avec agences)

Lire la suite
Budget François Hollande Croissance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants