2 min de lecture Économie

Les fabricants de chaussures de sport songent à revenir au pays

ÉDITO - François Lenglet nous dit que la bonne vieille basket de sport va être le lieu d'une révolution technologique.

François Lenglet Lenglet-Co François Lenglet
>
Les fabricants de chaussures de sport songent à revenir au pays - Lenglet-Co Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
François Lenglet
François Lenglet Journaliste RTL

Il se prépare un tsunami sous nos pieds. Une chaussure de sport, c'est environ 200 pièces, coupées à la main et collées à la main. C'est pour cela que l'essentiel de la fabrication a été délocalisé il y a trente ans en Asie, là où les coûts du travail sont faibles. Nike, le fabricant américain, a été le premier à installer des usines dans les pays à faible coût du travail et à législation sociale quelque peu lâche (il a été question de travail des enfants dans des conditions sanitaires épouvantables, si l'on en croit les rapports des ONG). Aujourd'hui, Nike est plus vigilant et emploie un million de personnes dans une quarantaine de pays, dont la moitié pour les seules chaussures de sport. Ainsi, 75% de la fabrication de ces chaussures est fait dans trois pays : en Chine, au Vietnam et en Indonésie. Mais c'est peut-être la fin.

Ces pays ne sont plus forcément les moins chers pour faire fonctionner des usines. Les salaires y ont augmenté. Et surtout, il y a maintenant une alternative : les robots. Nike fait désormais fabriquer un million de chaussures dans une usine au Mexique, tout près de la frontière américaine, en ayant complètement automatisé la production. Les matériaux sont découpés au laser et collés par des automates. Cela représente à la fois une économie substantielle et un raccourcissement considérable du cycle de production. Cela permet de suivre de plus près les désirs d'un client de plus en plus volage, qui est prêt à dépenser parfois 150 euros pour une paire pour avoir la plus nouvelle.

Autrement dit, les baskets vont être faites quasiment sans intervention humaine. Adidas vient de monter ce qu'il appelle une "speedfactory" en Allemagne, qui permet de fabriquer une basket en cinq heures, alors qu'il faut aujourd'hui plusieurs semaines sur la chaîne de sous-traitants asiatiques. Adidas a également un prototype pour fabriquer sur place, dans les magasins, les baskets que vous voulez, avec une imprimante 3D qui fonctionne sous vos yeux. Under Armour, le troisième grand de la chaussures de sport, vient d'ouvrir une usine ultra-technologique a Baltimore, aux États-Unis.

À lire aussi
Benjamin Griveaux, le 5 septembre 2018 politique
Les actualités de 12h30 - CSG : "Nous ne sommes pas des Pères Noël", affirme Griveaux

Amazon en embuscade

Il se prépare une nouvelle gigantesque migration d'usines. Trente ans après la délocalisation en Asie, pour laquelle les Nike et consorts ont été les pionniers, c'est la délocalisation d'Est en Ouest, dans l'autre sens, qui se profile. Nike a déjà réduit de 200 le nombre des usines travaillant pour la firme, passant de 700 à 500. Et cela suscite une crainte croissante dans les pays d'Asie concernés, qui redoutent de perdre les jobs industriels qui leur ont permis de décoller.

D'après une étude du Bureau international du travail (BIT), 56% des emplois du Cambodge, de l'Indonésie, des Philippines, de Thaïlande et du Vietnam sont en risque d'être automatisés d'ici dix à vingt ans, les plus exposés étant l'industrie de la chaussure et du vêtement.

Les baskets vont-elles être moins chères pour autant ? C'est possible, mais pas grâce à la technologie. Plutôt à cause de la féroce concurrence entre les fabricants, de la montée du commerce en ligne, au détriment des magasins spécialisés, qui va permettre d'économiser sur les coûts de distribution. Et peut-être encore grâce l'irruption prochaine d'un nouvel acteur dans le monde des vêtements de sport : c'est Amazon, qui sort bientôt sa propre ligne d'articles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Amazon Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790693691
Les fabricants de chaussures de sport songent à revenir au pays
Les fabricants de chaussures de sport songent à revenir au pays
ÉDITO - François Lenglet nous dit que la bonne vieille basket de sport va être le lieu d'une révolution technologique.
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-fabricants-de-chaussures-de-sport-songent-a-revenir-au-pays-7790693691
2017-10-27 08:14:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Cm4hNHs6BK7WXsU2Vje8wQ/330v220-2/online/image/2017/0704/7789207399_un-magasin-nike-a-new-york-illustration.jpg