2 min de lecture Téléphonie

Les cabines téléphoniques disparaîtront fin 2017

REPLAY / ÉDITO - Le Sénat vient de sceller l'arrêt de mort des cabines téléphoniques. Ces petites boîtes de verre communément appelées "publiphones" sont vouées à disparaître fin 2017.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Les cabines téléphoniques disparaîtront fin 2017 Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

Nos cabines téléphoniques semblent condamner à disparaître de nos villes et de nos campagnes. Le Sénat vient de sceller leur sort.Les  nostalgiques ne doivent se faire aucune illusion : fin 2017,  il ne devrait plus y avoir en France de Publiphones,c'est leur nom officiel. Ces petites boîtes de verres qui ont accueilli toute l'intimité heureuse ou parfois dramatique de générations de français auront résisté plus longtemps que le Minitel, le Bibop ou le Tatoo, aux foudroyantes évolutions des technologies de communications. Mais il semble que désormais toute résistance soit vaine : tout simplement parce que nous les ignorons. On les snobe, on ne les utilise plus. À peine 1 minute par jour en moyenne par cabine, 100 fois moins qu'il y a 15 ans

4000 en zone blanche

Orange qui continue d'investir 12 millions d'euros par an pour leur entretien trouve que cela fait cher la minute de communication. L'opérateur a dans ses cartons un plan de démantèlement général accéléré comme le montre la date de péremption de ses cartes de téléphonie : 28 février 2016. Le Sénat dans un amendement à la loi Macron est prêt à lui donner le feu vert.

Une disparition qui pourrait pénaliser les petites communes. Un risque qui n'a pas échappé au gouvernement. Et c'est pour cela que les 4.000 communes qui sont encore en zone blanche, c'est à dire tous les morceaux du pays où le portable est aussi utile qu'un tire-bouchon à un pingouin, devront être couverts par les réseaux mobiles avant le grand démantèlement. C'est la condition de leur disparition définitive. 

Où iront ces cabines ?

Il reste encore 65 250 cabines dans l'Hexagone. C'est peu, comparé aux de 300 000 qui balisaient le territoire au tournant du siècle mais elles ont encore une double utilité : celle de rendre un réel service de téléphonie là où le mobile est absent. Celle de contraindre les opérateurs à remplir leurs engagements de couverture en mobile 2 ou 3G puisque la loi continue de prévoir pour Orange, l'obligation de fournir au moins une cabine fonctionnelle dans les communes de plus de 1.000 habitants. Un utile moyen de pression pour le gouvernement.

À lire aussi
La 5G est arrivée à Monaco. Connecté
VIDÉO - Monaco : la Principauté lance son réseau 5G avec Huawei

Que faire alors de ces milliers de cabines ? A New York, Londres ou Bruxelles elles servent, pour les mieux situées, de point relais WI-FI extrêmement pratiques. En France, elles sont condamnées à la destruction avant recyclage. Enfin quand les chaines de recyclages ne sont pas saturées. Ce qui est actuellement le cas. Peut-être un petit répit supplémentaire que le bourreau du modernisme accorde à nos Publiphones et à leurs amoureux.

Le repère du jour

Préparez-vous à un autre enterrement : le porte-monnaie électronique Monéo, qui n'a que très peu de client va s'arrêter.

La note du jour

5/20 à Michael Bloomberg. L'agence de cotation et de calcul des éléments boursiers qui porte son nom domine la planète financière. Elle est restée en panne 5 heures vendredi 17 avril. Officiellement pas de dégâts enregistrés sinon l'impossibilité pour la GB d'émettre un emprunt de 3.5 milliards, mais le mystère de la panne demeure.

RTL vous recommande
Lire la suite
Téléphonie Sénat Mort
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777419910
Les cabines téléphoniques disparaîtront fin 2017
Les cabines téléphoniques disparaîtront fin 2017
REPLAY / ÉDITO - Le Sénat vient de sceller l'arrêt de mort des cabines téléphoniques. Ces petites boîtes de verre communément appelées "publiphones" sont vouées à disparaître fin 2017.
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-cabines-telephoniques-disparaitront-fin-2017-7777419910
2015-04-20 08:36:00