2 min de lecture Dette

Les agences de notation épargnent la France

REPLAY / ÉDITO - Après le sauvetage électoral du second tour des régionales, le gouvernement a enregistré ce week-end un autre soulagement. Sur le front financier, cette fois.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Les agences de notation épargnent la France Crédit Image : Romain Boé / SIPA / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

L'information est beaucoup moins spectaculaire que les résultats électoraux, mais elle est très importante pour les mois qui viennent : la note souveraine de la France établie par les agences de notation a été confirmé pour 2016. Ce n’est pas rien car beaucoup de responsables - et plus particulièrement à Bercy - pouvaient craindre un nouvel avertissement sous forme d'une nouvelle dégradation de notre rang.

Trois éléments ont fondé cette appréciation sans sanction :
1/ La France reste une économie riche et diversifiée ;
2/ Elle a une tradition de relative stabilité financière : ce n’est ni l’Argentine ni la Russie ;
3/ Notre déficit, même s’il a été un peu révisé à la hausse, devrait se réduire conformément aux engagements l’an prochain.

Reste que les agences de notation nous surveillent comme le lait sur le feu. Le mur de la dette est toujours considéré comme très inquiétant. Nous allons vers une dette globale qui représentera 97% de notre production de richesse annuelle dans les douze mois qui viennent. Pis encore, Standard and Poor's n'hésite pas à mettre en doute la bonne gestion de nos finances publiques en période pré-présidentielle ainsi que nos hypothèses de croissance voire même de reprise économique. C’est cette même agence, on s’en souvient, qui la première avait lancé le mouvement de dégradation de la France avec la perte du triple A. Elle avait été alors suivie par l’ensemble des analystes financiers.

À lire aussi
L'enseigne Casino (illustration). économie
Casino : la maison mère Rallye en procédure de sauvegarde

Le mur de la dette française est toujours considéré comme très inquiétant

Christian Menanteau
Partager la citation

On peut donc de nouveau été sanctionné, et on aurait tort de prendre le dossier à la légère. Pour être crédible sur la scène internationale, il faut être considéré en maîtrise de son avenir économique et financier. Or toutes nos prévisions de retour à meilleure fortune sont fondées sur des scénarios très optimistes. Par ailleurs, la nouvelle configuration politique du pays fait peser de grosses interrogations sur la conduite des réformes annoncées, donc sur notre potentiel de croissance et de baisse du chômage.

Le bloc-notes

- Voyages SNCF.com va faire alliance avec Airbnb. La SNCF est déjà présente dans la location de voitures entre particuliers avec Oui-Car.

- Le prix de l'essence passe pour la première fois depuis des lustres sous la barre de 1 dollar.

La note du jour

06/20 à Anne Hidalgo. La maire de Paris est épinglée par la Cour des comptes sur son opération Paris Plages, dont les coûts seraient sous-évalués. Pis encore : aucune évaluation sérieuse n'aurait été faite par ses services.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dette Croissance France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780844056
Les agences de notation épargnent la France
Les agences de notation épargnent la France
REPLAY / ÉDITO - Après le sauvetage électoral du second tour des régionales, le gouvernement a enregistré ce week-end un autre soulagement. Sur le front financier, cette fois.
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-agences-de-notation-epargnent-la-france-7780844056
2015-12-14 07:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4YMkgZ88b1wkGg3CVa6AGQ/330v220-2/online/image/2015/0921/7779798845_christian-menanteau.jpg