2 min de lecture Économie

Les actualités de 6h - Prélèvement à la source : pourquoi nos revenus de 2018 ne sont pas imposés

ÉCLAIRAGE - Depuis le mois de janvier, on paye ses impôts sur les revenus que l'on a touchés durant le mois écoulé. Autrement dit, nos revenus de l'an dernier ne sont pas imposés.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 6h - Impôts : les revenus 2018 sont désormais effacés Crédit Image : Philippe HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio édité par Leia Hoarau

Que ce soit votre salaire, pension, retraite, 13e mois, vos heures supplémentaires, vos indemnités de fin de CDD ou toutes les primes prévues dans votre contrat de travail (comme la prime de Noël), le coup de gomme est général !

Bien sûr, il faut les déclarer. Mais vous bénéficiez du "crédit d'impôt pour la modernisation du recouvrement", le nom pompeux - mais officiel - de l'année blanche dans le jargon du fisc. Cela vous évite d'être ponctionné deux fois, avec le prélèvement à la source. 

En revanche, si vous avez perçu des revenus exceptionnels l'an dernier, tendez bien l'oreille, car là, pas de répit : ce sont des revenus imposés. Il s'agit des indemnité de licenciement, des primes de départ à la retraite, des régularisations de salaires ou de pensions versées en 2018, mais aussi de l'épargne salariale débloquée de manière anticipée, et de toutes les autres primes ou avantages qui ne sont pas prévus dans votre contrat de travail.

Une nouvelle case sur votre déclaration a été créée : 1AX ou 1AD, pour pouvoir les déclarer. Quant au paiement de l'impôt sur les revenus exceptionnels, il aura lieu mi-septembre, en même temps que les autres régularisations.

À lire aussi
Une chaine de montage de voitures (illustration) auto
Ventes automobiles en France : quel bilan pour l'année 2019 ?

Enfin, 800.000 foyers fiscaux ont demandé d'ajuster leurs taux de prélèvement depuis la mise en place de l'impôt à la source. 56% pour le baisser, 44% pour l'augmenter, afin de ne pas avoir à payer un solde trop important cet automne.

À écouter également dans ce journal

Gafa - Les géants du net devront s'acquitter dès cette année d'une taxe spécifique : 3% de leur chiffre d 'affaires. L'Assemblée Nationale l'a adoptée cette nuit à une très large majorité. La France espérait une mesure à l'échelle européenne mais l'Allemagne n'y est pas prête. 

Israël Benjamin Netanyahu tente de se maintenir au pouvoir au terme d'une campagne où il a fait face à des accusations de corruption. Il a fait des promesses très contestées, comme celle d'étendre la souveraineté israélienne à l'ensemble des colonies établies en Cisjordanie.

Rugby - L'ancien sélectionneur du XV de France remporte son procès aux Prud'hommes. La Fédération Française de rugby a été condamnée lundi 8 avril. Elle devra verser un million d'euros à Guy Novès.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Fiscalité Impôts
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants