1 min de lecture Chroniques

Les 3.000 contribuables

Sale temps pour les français qui ont planqué leur magot en Suisse. Ils sont dans le collimateur du ministre du Budget. La chronique de Christian Menanteau.

Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

Oui ! Un ministre qui annonce avoir le doigt sur la gâchette pour 3.000 d'entre eux. Eric Woerth a été très clair, hier, sur RTL. Je le résume : "Dénoncez-vous ou je vous colle la justice aux basques !". On ne peut pas être plus simple. Alors, pour être bien compris, il a été, évidemment très précis :

- 3.000 comptes numérotés s'afficheraient sur son radar.

- 3 banques seraient sur le grill.

- Et 3 milliards d'euros seraient à la clef.

Ce souci du détail est suffisamment inhabituel pour que la menace soit prise au sérieux. D'ailleurs, pas une seule ouverture n'est proposée. Pas question d'amnistie ni de négociations spéciales. Ce qui doit être payé au titre de l'impôt le sera dans toute sa mesure. Les contribuables qui se sentent visés ont jusqu'au 31 décembre pour faire le pèlerinage, à genoux, tête basse vers Bercy, une version modernisée des "Bourgeois de Calais".

C'est un changement d'habitude et d'attitude brutale, même très brutal du gouvernement. Il ne lutte plus contre la fraude, il traque les potentiels suspects.

Absolument ! Les raisons qui expliquent ce raidissement ne manquent pas. A la volée, en voilà au mois trois :

- La première, c'est le bide total de l'opération "régularisation" proposée par Bercy. A ce jour, 20 évadés fiscaux seulement se sont manifestés pour une récolte de 500.000 euros. Un petit bonus pour un petit trader. C'est une décimale, après la virgule, dans la récupération des dizaines de milliards d'euros qui passeraient à travers les mailles du fisc.

- La deuxième explication de ce bouillonnement fiscal, c'est que nous sommes en plein bouclage du budget 2010. Bercy a enfin une meilleure idée de l'ampleur des trous financiers à combler. Comme les ressources attendues de la suppression des niches du code fiscal sont désormais exclues et que le président s'arqueboute sur le bouclier fiscal, il faut trouver de nouvelles cibles pour de nouvelles recettes.

- Et puis, c'est au moins aussi important : il y a le volet politique. Faire rendre gorge aux riches exilés fiscaux, c'est toujours payant vis-à-vis de l'opinion. Et cela peut même faire diversion, alors qu'un nouvel impôt, la taxe carbone, pointe le nez.

Ce que beaucoup pensent et même certains spécialistes disent, c'est que tout cela, c'est de l'esbroufe.

Il y a, évidemment, une part d'intox dans tous ces dossiers. même si le secret bancaire suisse est désormais un secret de Polichinelle, il y a quand même un vrai mystère sur la constitution de cette liste des 3.000. Les experts y mettent un solide conditionnel. Dans ces domaines, il est, en effet, facile de faire des moulinets mais il est plus difficile d'être concret, surtout avec le gros gibier.

On constate avec la fameuse liste du Lichtenstein -  les services secrets allemands nous ont fournis, il y a 2 ans, 200 noms de fraudeurs dont quelques-unes des plus belles sociétés françaises et 210 noms de particuliers - une régularisation évaluée à 33 millions d'euros. A ce jour, rien de concret ne nous a été annoncé.

*** Le bloc-notes

On va s'intéresser au démarrage poussif du RSA : seuls 10% des nouveaux bénéficiaires l'ont touché.

Et puis, selon "La Tribune", on apprend que PSA et Renault renonceraient, dans le futur, à produire des véhicules haut de gamme. C'est un sale coup pour l'industrie automobile française.

*** La note du jour

14 sur 20 à Valérie Pécresse : la ministre de l'Enseignement Supérieur va annoncer, aujourd'hui, une revalorisation de 2,5% des bourses étudiantes.










Lire la suite
Chroniques Économie Le Journal économique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
5927208243
Les 3.000 contribuables
Les 3.000 contribuables
Sale temps pour les français qui ont planqué leur magot en Suisse. Ils sont dans le collimateur du ministre du Budget. La chronique de Christian Menanteau.
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-3-000-contribuables-5927208243
2009-08-31 07:20:00