2 min de lecture Auto

Le scandale des voitures accidentées remises en circulation

Selon "Auto-Plus", le risque d’acheter une de ces épaves est bien réel, car rien aujourd'hui ne permet à un acheteur de connaître leur passé.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux
>
Auto-Radio du 30 avril 2018 Crédit Image : FRANK PERRY / AFP | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

C'est un véritable scandale que dénonce cette semaine Auto-Plus. Le scandale des voitures accidentées maquillées. En gros, de véritables épaves qui circulent sur nos routes après avoir été revendues. Soit 400.000 voitures par an.

Certaines retapées à la va-vite sont de véritables cercueils roulants. Pourtant, le risque d'acheter une de ces auto mise est bien réelle. Un phénomène qui peut potentiellement toucher tout le monde. Pourtant on pense qu'une voiture mise à la casse suite à un grave accident finira sa vie en pièces détachées. Or, dans la réalité il y a un risque que le véhicule se retrouve sur la route après avoir passé dans les mains d'escrocs.

Mais il y a bien une réglementation, un garde-fou pour les automobilistes. En effet, il faut savoir que les assureurs sont tenus de racheter à leurs assurés les véhicules dont les réparations excèdent leur valeur. Mais il leur est aussi de permis de les revendre au prix qu'ils veulent à des récupérateurs en vue de réparation.

À lire aussi
Des voitures sur le périphérique parisien (Illustration) pollution
Automobile : le malus écologique sera encore durci au 1er janvier 2019

Une procédure sécurisée puisque le véhicule ne peut pas être remis en circulation sans l'aval d'un expert. Cependant, dénoncent nos confrères, le système est facilement contournable par des experts véreux par exemple..D'autant qu'aujourd'hui, rien ne permet à l'acheteur de connaitre le passé.

Les indices pour reconnaître une épave

D'abord des prix cassés. L'affaire du siècle, c'est rare. Et un prix au moins 15% en dessous du marché, c'est souvent louche. Autre indice qui doit vous mettre la puce à l'oreille : une carte grise récente. En effet, pour ne pas perdre d'argent les escrocs revendent rapidement après réparation et édition de la carte grise. Si cette dernière date de moins de 6 mois. Méfiance.

Au moindre doute, faites appel à un expert. Il peut avoir accès à la base de données des sinistres des assureurs. Comptez dans ce cas entre 50 et 100 euros. Un coût certes, mais cela peut vous éviter bien des ennuis, et de très gros d'ailleurs.

La cerise sur le capot

À Porsche véritable machine à cash du groupe Volkswagen, puisque sur chaque voiture vendue, c'est plus de 16.000 euros de profits. Loin devant des marques aussi prestigieuse que Bentley par exemple, seulement 5.000 euros de profits par modèle. Et très loin aussi d'une Volkswagen avec 530 euros en moyenne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793222379
Le scandale des voitures accidentées remises en circulation
Le scandale des voitures accidentées remises en circulation
Selon "Auto-Plus", le risque d’acheter une de ces épaves est bien réel, car rien aujourd'hui ne permet à un acheteur de connaître leur passé.
https://www.rtl.fr/actu/conso/le-scandale-des-voitures-accidentees-remises-en-circulation-7793222379
2018-04-30 23:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QuuAIctnv3nPaDfsu-dXTA/330v220-2/online/image/2015/0916/7779736177_une-casse-automobile-illustration.jpg