1 min de lecture Croisière

Le premier paquebot géant qui va croiser dans l'Arctique

REPLAY - Du 16 août au 17 septembre, un immense paquebot de croisière avec 1.700 personnes à bord va être le premier à emprunter le mythique passage du Nord-Ouest au Groenland.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Le premier paquebot géant qui va croiser dans l'Arctique Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et La rédaction numérique de RTL

Une croisière géante va traverser une région du globe où aucun bateau, ou presque, ne pouvait passer avant la fonte des glaces engendrée par le réchauffement climatique. Du 16 août au 17 septembre, le Cristal Serenity quittera l'Alaska dans un décor de neige et d'icebergs, longeant une banquise où l'homme n'a jamais posé le pied. Ce paquebot ressemble à un immeuble flottant avec 13 ponts, 50 mètres de long. Il accueillera 1.700 passagers et hommes d'équipage à bord pour une croisière de 31 jours jusqu'au port de New York. Cette région jusque là préservée risque de devenir la nouvelle tendance des agences de voyages, dans le sillage du Cristal Serenity. Entre 1980 et 1987 par exemple, seuls quatre bateaux de croisières ont croisé dans ces eaux.

Les garde-côtes américains et canadiens ne cachent pas leurs inquiétudes, notamment avec des bateaux inadaptés pour naviguer dans des eaux glacées. En cas de panne où d'accident, ils soulignent le risque de voir un nouveau Titanic. Les inquiétudes sont également d'ordre écologique. Le croisiériste promet des journées entières de randonnées, des sorties en kayak et du trekking sur la banquise. Des loisirs qui ne seront pas sans conséquence pour l'environnement vu le nombre de passagers embarqués. Seule limite pour l'instant à l'explosion de cette destination : le prix, avec des tarifs entre 20.000 et 120.000 euros par personne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Croisière Alaska Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants