3 min de lecture Insee

Le portrait social de la France en 5 chiffres

DÉCRYPTAGE - L'Insee a publié son "Portrait social" de la France en 2013 ce jeudi 14 novembre, dont voici 5 points marquants.

Salaire, logement, éducation : l'Insee a passé la société française au peigne fin dans son dernier rapport publié jeudi 14 novembre 2013 (illustration)
Salaire, logement, éducation : l'Insee a passé la société française au peigne fin dans son dernier rapport publié jeudi 14 novembre 2013 (illustration) Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

L'Insee a sorti ce jeudi sa dernière enquête sur les Français, sous le titre "France, portrait social". La société actuelle est passée au crible, sous les angles du logement, des salaires, de l'éducation, ou encore de la santé. La rédaction de RTL.fr a sélectionné les 5 données les plus marquantes de ce rapport.

Les salaires stagnent

Entre 1995 et 2011, le revenu moyen d'un Français a progressé de 0,7% par an en euros constants, c'est-à-dire en valeur réelle, corrigée en fonction de l'inflation. Mais depuis 2008, année pendant laquelle la crise économique s'est déclarée, cette croissance des salaires a ralenti. En 2011, l'Insee a même constaté une baisse de 0,2%, pour atteindre un niveau annuel moyen de 20.050 euros.

Les plus frappés par cette stagnation des salaires sont les employés de la fonction publique et les séniors, relève l'institut de la statistique. Autre donnée relevée par les auteurs du rapport : les revenus des femmes sont en moyenne 24% inférieurs à ceux des hommes.

Se loger demande un gros effort budgétaire

Le taux d'effort des locataires a progressé de 2,5 points entre 2005 et 2011. Ils sont désormais plus de 20% à consacrer plus de 40% de leurs revenus (avant impôts) à leur loyer. En moyenne, un Français dépense 7.500 euros par an charges comprises (eau, électricité...) pour louer son appartement.

À lire aussi
La croissance devrait ralentir à 1,3% en 2019 économie
Les actualités de 22h - La croissance devrait ralentir à 1,3% en 2019

Cet effort s'explique principalement par le faible niveau des revenus. Parmi eux, les retraités sont en première ligne, révèle l'Insee.

La consommation de tabac chez les jeunes augmente

La plupart (90%) des 16-24 ans se déclarent en bonne ou en très bonne santé. Pourtant, l'enquête de l'Insee montre que si leurs "comportements ne les exposent pas nécessairement à un risque de décès immédiat", ils "peuvent avoir des répercussions sur leur santé, à l’âge adulte". Par exemple : près d'un tiers des jeunes de 17 ans fument tous les jours. Un chiffre qui "repart à la hausse depuis 2008".

L'Insee note également que "le rapport des jeunes à la consommation d’alcool est très spécifique, avec un mode de consommation plutôt ponctuel". La consommation "régulière" progresse depuis plusieurs années. 10,5 % des jeunes de 17 ans disent avoir consommé au moins dix fois de l’alcool dans le mois écoulé.

L'origine sociale explique en partie le décrochage scolaire

La lutte contre le décrochage scolaire "constitue un enjeu majeur" de l'éducation, explique l'Insee, selon qui 25% des jeunes entrés en 6e en 1995 ont décroché du système éducatif sans diplôme, soit 200.000 personnes. Ils "ont souvent eu des difficultés scolaires", puisque beaucoup ont "massivement redoublé au collège". 

Ces jeunes "sont souvent d’origine sociale modeste, mais pas tous", nuance le rapport. Ainsi la proportion d'enfants de cadres n'est que de 5%, contre 48% pour les élèves dont les parents sont ouvriers. Décrocher les études sans diplôme conduit souvent au chômage, puisque 47% des décrocheurs récents sont sans emploi.

Les jeunes plus enclins à la récidive

Le thème de la récidive a été pris à bras le corps par les politiques ces dernières années. L'Insee rappelle que pas moins de six nouvelles lois ont été votées à ce sujet entre 2004 et 2011. Sur la même période, 38% des personnes condamnées ont récidivé.

Les jeunes sont particulièrement concernés par ce phénomène. "Six condamnés sur dix en 2004, mineurs au moment des faits reprochés, ont récidivé avant 2011", écrivent les auteurs du rapport. Les délinquants ayant été condamnés pour la 1ère fois (primo-délinquant) ont tendance à moins récidiver, contrairement à ceux dont le casier judiciaire est déjà plus fourni. Les délits faisant le plus l'objet de récidive sont les vols, les recels aggravés et les escroqueries.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insee Info Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766780901
Le portrait social de la France en 5 chiffres
Le portrait social de la France en 5 chiffres
DÉCRYPTAGE - L'Insee a publié son "Portrait social" de la France en 2013 ce jeudi 14 novembre, dont voici 5 points marquants.
https://www.rtl.fr/actu/conso/le-portrait-social-de-la-france-en-5-chiffres-7766780901
2013-11-14 14:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1tm9c2YKNbGFnKJzhbZ5Wg/330v220-2/online/image/2013/1022/7765942552_14-des-enfants-en-famille-recomposee-vivent-avec-leur-pere-et-un-beau-parent.jpg