2 min de lecture Fnac

Le PDG de la Fnac réinvestira dans l'entreprise sa prime de 11 millions d'euros

Après les révélations du "Canard Enchaîné", la Fnac a tenu a préciser qu'Alexandre Bompard avait déjà prévu de réinvestir les 11,6 millions d'euros qu'il devait toucher au titre du plan de performance.

Alexandre Bompard, le PDG de la Fnac, le 27 février 2015.
Alexandre Bompard, le PDG de la Fnac, le 27 février 2015. Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Alors que Le Canard Enchaîné révèle ce mercredi 16 juin que le PDG de la Fnac, Alexandre Bompard, serait en passe de recevoir 11,6 millions d'euros au titre du plan de performance mis en place par l'enseigne, "soit presque 30% du bénéfice de l'année", le distributeur a immédiatement voulu étouffer la polémique en précisant qu'il réinvestirait tout cet argent dans l'entreprise. "pendant au moins deux ans".

Le groupe a rappelé que cet engagement avait déja été pris le 29 mai dernier devant le conseil d'administration du groupe. François-Henri Pinault et son père François, propriétaires à 39% de la Fnac, via leur holding Artemis, avaient en effet tiré la sonnette d'alarme en s'inquiétant auprès du PDG des critiques qu'une telle somme pourrait susciter, alors que les rémunérations des patrons provoquent régulièrement des polémiques.

Des actions en forte hausse

Cette somme est liée à des actions qui lui ont été attribuées dans le cadre d'un "plan de performance arrêté en 2013", et qu'il va pouvoir commencer à céder à partir de cet automne. Or leur valeur, qui était de 3,6 millions d'euros, a fortement augmenté depuis, grâce à la forte hausse du cours du groupe intervenue entre-temps.

À lire aussi
La société française d'assurance multirisques (SFAM) a arnaqué de nombreux clients dans les magasins FNAC arnaque
Smartphones, tablettes : l'assureur SFAM lourdement sanctionné pour une arnaque

Par ailleurs, le distributeur précise que le montant des sommes qui pourraient être allouées au PDG n'est à ce jour "pas encore défini", du fait que celles-ci sont liées à la valeur du cours de Bourse, dont le flux varie fortement, et que le plan de redressement de la Fnac n'arrive à échéance que fin 2015. La Fnac précise toutefois que ce montant "sera certainement significatif" dans le mesure où il est adossé à la valorisation du groupe, qui est passée d'environ 300 millions euros en 2013 à environ 1 milliard aujourd'hui.

Néanmoins quel que soit le montant, celui-ci sera intégralement réinvesti dans la société, et Alexandre Bompard ne touchera donc cette année que son salaire fixe et son salaire variable, soit une somme d'environ 1,8 million d'euros, assure la direction de la Fnac. Le groupe rappelle qu'en 2013 et 2014, le PDG n'a rien perçu au titre du plan de performance, qui avait été mis en place en 2013.

Gattaz pas choqué

Si la Fnac a immédiatement communiqué sur le sujet afin de désamorcer un début de scandale, une telle prime n'avait pas choqué Pierre Gattaz. "Il faut récompenser le talent, le résultat et l'effort à tous les niveaux" avait réagi ce mercredi 17 juin le patron du Medef au micro de France Info.

Alexandre Bompard "a redressé la Fnac, et bien bravo, il a droit à un bonus, à quelque chose", avait-il  estimé, à condition qu'il y ait "un partage de richesse". En 2014, la Fnac a en effet multiplié par près de trois son bénéfice net à 41 millions fin 2014, après des pertes de 142 millions en 2012, grâce à un plan de redressement. "Ça ne me choque pas", ajoute le patron des patrons, qui "espère, j'imagine qu'il y a de l'intéressement, de la participation" en faveur des salariés de l'entreprise, a-t-il souligné. Le distributeur a supprimé 510 postes, dont 310 en France, dans le cadre d'un plan d'économies de 80 millions d'euros annoncé début 2012. En 2013, le groupe avait annoncé la suppression de 140 postes de disquaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fnac Medef Prime
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778772731
Le PDG de la Fnac réinvestira dans l'entreprise sa prime de 11 millions d'euros
Le PDG de la Fnac réinvestira dans l'entreprise sa prime de 11 millions d'euros
Après les révélations du "Canard Enchaîné", la Fnac a tenu a préciser qu'Alexandre Bompard avait déjà prévu de réinvestir les 11,6 millions d'euros qu'il devait toucher au titre du plan de performance.
https://www.rtl.fr/actu/conso/le-pdg-de-la-fnac-reinvestira-dans-l-entreprise-sa-prime-de-11-millions-d-euros-7778772731
2015-06-17 12:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5WYRWyrlVqlnDXAiI3ympw/330v220-2/online/image/2015/0617/7778772740_alexandre-bompard.jpg