2 min de lecture Nucléaire

Le nucléaire en France en 8 chiffres

La part du nucléaire va passer de 75 à 50% à l'horizon 2025, comme l'avait promis François Hollande lors de la campagne présidentielle de 2012.

Des ouvriers sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima, le 9 juillet 2014 au Japon.
Des ouvriers sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima, le 9 juillet 2014 au Japon. Crédit : AFP / POOL / KIMIMASA MAYAMA
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

C'est dans une ambiance tendue par l'annonce de la suspension de l'écotaxe, que l'Assemblée nationale a adopté ce vendredi 10 octobre, l'article 1er du projet de loi sur la transition énergétique. Il prévoit de réduire la part du nucléaire de 75% à 50% à l'horizon 2025, comme promis par François Hollande.

La réduction de la part du nucléaire est au cœur des critiques de l'UMP. L'opposition est hostile à un "parti pris idéologique" et à "un compromis politique entre le candidat François Hollande et les écologistes". UMP et UDI reprochent aussi à la majorité de ne rien dire de l'impact de ce choix sur les factures d'électricité. Mais pour Ségolène Royal, la ministre de l'Écologie, la nouvelle répartition entre les énergies "va faire baisser les factures" et "la priorité de ce texte est les économies d'énergie". 

1. 58 réacteurs

58. C'est le nombre de réacteurs de différents niveaux de puissance, répartis sur 19 centrales, formant le parc nucléaire français. Elles sont construites pour fonctionner au moins 40 ans. Parmi les plus grosses centrales, on retrouve celles de Fessenheim, Tricastin et Flamanville.

2. 90% de la production d'électricité

404,9 TWh (térawattheure). C'est la quantité d'énergie nucléaire produite en 2012 par les 19 centrales nucléaires françaises. Cela représente environ 90% de la production d'électricité d'EDF en France. 

3. 7 régions françaises produisent la majeur partie du nucléaire

À lire aussi
Donald Trump le 2 mars 2020 États-Unis
Les États-Unis évoquent un premier essai nucléaire depuis presque 30 ans

85%. C'est le part de la production française d'électricité d'origine nucléaire, assurée par sept régions : le Rhône-Alpes (20,2%), le Centre (18,7%), la Haute-Normandie (13,3%), la Champagne-Ardenne (9,5%), le Nord-Pas-de-Calais (8,9%), Lorraine (8,05%), Aquitaine (6,15%), selon les chiffres publiés par EDF

4. 53,1% de dépendance

53,1%. C'est le taux d'indépendance énergétique de la France en 2013, selon l'Insee. Cela correspond au rapport entre l'énergie produite dans le pays et celle consommée. L'Hexagone a produit 139,1 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) et en a consommé 259,8 Mtep.

5. 410.000 emplois dans ce secteur

410.000. C'est le nombre d'emplois directs et indirects composent le secteur du nucléaire, selon une étude du cabinet PwC de mai 2011. Ce chiffre représente 2% de l'emploi total en France

6. 1973, le tournant du nucléaire

1973. C'est l'année du choc pétrolier. Cet événement va pousser la France à se tourner vers l'énergie nucléaire. Ce choix a permis de faire de la France l'un des pays les moins dépendants du pétrole. Ainsi, les prix de l'électricité en France sont en moyenne 40% inférieurs à ceux des pays européensselon les chiffres de 2013 publiés par EDF.

7. Des centrales âgées de 24 ans

24 ans. C'est l'âge moyen de fonctionnement des centrales nucléaires françaises. Les plus anciennes disposent de réacteurs installés et mis en service dans les années 1970.

8. 7,1 milliards d'euros pour stocker les déchets

7,1 milliards d'euros. C'est le coût du stockage de déchets radioactifs, fin décembre 2012. Il est inclus dans le prix de vente du kilowatt/heure nucléaire "de manière à ne pas le faire assumer par les générations futures", précise EDF.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire EDF Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants